Jump to content

Lisztomania - Ken Russell - 1975


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Pas fatigué, Russell enchaîne ce Lisztomania après un Tommy mythique, avec toujours Roger Daltrey sous les bras. Un nouvel opéra rock donc, qu'il va nourrir avec des références à sa propre filmographie : c'est le monde de la musique classique auquel il s'intéresse ici, et pas que pour la première fois puisqu'il s'était déjà penché sur un biopic de Malher et de Tchaikovsky.

 

Un univers hors du temps ou les prodiges de la musique classique sont filmés tels des stars du rock, poursuivis par des hordes de fans déchainés, évoluant dans des décors démesurément kitch et tape à l'oeil, comme les affectionne Russell.

Le résultat fait la nique au bon goût, ouvrant son film sur une scène de baise rythmée par un métronome, montrant son héros dévoilant un phallus gigantesque à la vue de harpies malfaisantes ou nous faisant assister à un massacre de juifs perpétrés par un Adolf Hitler armé d'une mitrailleuse On y croise aussi Ringo Starr en pape et un Wagner transformé en vampire

 

Un peu déçu par l'ost, je m'attendais à quelque chose bien plus formidable quand même : et surtout, on attend quand même de voir le film dans des conditions plus décentes, vhs recadrée et non sous titrée oblige. Car malheureusement, c'est inédit chez nous...

 

Une manière de rappeler une fois de plus qu'une bonne partie de la filmographie de Russell n'a pas passé le cap de la vhs introuvable.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...