Jump to content

Satan's Blood - Carlos Puerto - 1978


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Introduction bien dans le ton : après la leçon préchi-precha d'un spécialiste en forces occultes, l'on assiste à une messe noire ou une jeune fille est amplement tripotée, violée, puis sacrifiée comme il se doit. Puerto ne quittera jamais le coktail Satanisme, Sexe & Violence durant tout son métrage, et c'est tant mieux pour nous...

 

Couple un brin niais, Bruno et Berta rencontre dans un carrefour Ana et Andres (AA + BB : faut y comprendre un symbole ou...? ), charmant et pressé, qui les invitent sur un coup de tête dans leur belle demeure retirée de la civilisation. Andres serait un ami d'enfance de Bruno, sauf que justement, celui-ci n'en a aucun souvenirs...

Chamboulés, les deux citadins découvrent deux êtres aux manies inquiétantes, fascinés par la magie noire et aussi ambigus l'un que l'autre. Gestes déplacés, regards indécents, attitude étrange...tout ce qui semble comme d'abord anodin va déboucher vers l'horreur, plongeant Bruno et Berta dans le monde sanguinaire et imprévisible du satanisme.

 

Très jolie photographie jouant parfois sur les clairs-obscurs (les scènes dans le salon), contribuant à une ambiance déglinguée et sulfureuse, jamais avare en nudité. Un cadre profondément oppressant et sensuel ou cohabite possession, résurrection, saphisme et cannibalisme : le comble du spectacle étant cette orgie improvisée ou les corps se mélangent au coin du feu, alors qu'un portrait du Christ explose dans la pièce. Et la b.o, qui en fait des tonnes, ne détonne pas du reste...

On décrochera malgré au bout d'une heure, le film de Puerto ayant tendance à tourner en rond, même s'il en remet une couche dans sa cruauté lors d'un rebondissement final radical et mordant.

 

Dispo avec st-anglais chez Mondo Macabro

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...