Jump to content

The Glass Shield - Charles Burnett (1994)


Benj
 Share

Recommended Posts

l'insigne de la honte

Fraîchement diplômé, J.J. Johnson est affecté dans un commissariat de Los Angeles, où il se trouve être le seul officier noir. Dans un désir d'intégration, il ment sur les circonstances d'un délit couvert par ses collègues. Mais, torturé par sa conscience, il décide de faire éclater au grand jour la corruption qui règne dans son unité...

 

JE L'AI EU DANS LES PATTES ET APRÈS J'AI VU 4:3 ÇA M'A DEGOUTé!!!

Link to comment
Share on other sites

vu au cinéma : c'est en effet bon et du 1.85:1. (et une co-production de Bouygues, par ailleurs). Un film qui a toujours de l'impact aujourd'hui, du au style direct et parfois presque documentaire du réal. Même si l'ensemble garde un côté très prechi precha, mais les thèmes de la violence, des races et du sexisme sont amenés avec punch. En plus une collection de gueules bis bien burnées (Ironside, Casey, Walsh...) peut-etre un peu lent par instants mais par contre certainement pas un film à voir avec de la bière entre potes.

Par contre , Burnett aurait du prendre un vrai acteur à la place du cube de glace.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...