Jump to content

Croisière - Natacha Cagnard (2004)


Nicolas

Recommended Posts

Ne laissons pas l'oubli faire son oeuvre.

le site officiel (toujours en ligne!) : http://monsite.wanadoo.fr/film-croisiere/

 

Dans une atmosphère chaleureuse et conviviale, sept jeunes gens partent pour une croisière de rêve. Mais après cinq jours, ils se retrouvent isolés en pleine mer. Un drame va les plonger dans l'horreur. Malgré l'angoisse et la peur permanente, le groupe tente de rester solidaire pour survivre.

L'évolution dramatique, empreinte de craintes et de suspicions, fait de"Croisière" une comédie noire réaliste.

 

Battosai sur DevilDead :

Natacha Cagnard a le sens de l'économie. Un catamaran, une caméra dv, des potes (oups, des acteurs) : cela lui suffira a faire son film. Et quel film !

Ceux qui déploraient la mort du z à la francaise n'ont qu'a bien se tenir. Celui-ci est de retour, et compte bien se faire pardonner sa trop longue absence. Sur le papier, Croisière c'est un mélange de comédie et d'angoisse tendance Blair witch. Sur le papier.

Ceux qui ont pris la peine de visiter le site web auront vite compris qu'il s'agit en réalité d'un film de vacance amateur au scénario confondant de nullité. Une fois le rythme (de croisière, ho ho) installé, la narration suit imperturbablement la même alternance entres scènes de jours et de nuit, ces dernières consistant le plus souvent d'un écran noir ou quelqu'un agite, mollement, une lampe torche, probablement pour signifier la panique.

Les dialogues, totalement surréalistes, alternent entre le ridicule et l'insignifiant, quand les personnages perdent un temps démesurés a parler des événement les plus triviaux. Difficile d'imaginer que des acteur aient bien voulus accepter de débiter de pareilles inepties. Les acteurs, parlons en d'ailleurs ! La « star » du film, Caroline Ducey, ne s'est visiblement jamais remis de son passage express chez les auteurs Breillat et Doillon, bousillant définitivement sa carrière. Mais la vraie révélation est sans conteste Jean-Pascal Abribat qui, en une heure vingt, parvient a s'imposer comme l'acteur le plus z de sa génération. Pas de moustaches, certes, mais un jeu qui repousse les limites de l'inacceptable. La moindre de ses apparitions est un sommet de perversion filmique.

Impossible de parler de Croisière sans évoquer la musique du bien-nommé DUMB, bouillie vaguement rock. Le twist final, quant a lui, est l'un des plus absurde de l'histoire du cinéma, rien que ca. Film improbable et auto-destructeur (mais qui donc ira le voir ?), bras d'honneur au cinéma francais, Croisiere est donc très chaudement reccomandé à tout les amateurs de z et de nanars. Des films comme ca, on en voit que très rarement. Il serait dommage de le louper lors de son unique semaine d'exploitation en salles.

 

Il va sans dire que le système de notation classique ne saurait en aucun cas s'appliquer a ce type de film. Objectivement, il s'agit d'un des pire film qu'il m'ait été donné de voir. Subjectivement, j'ai pris un pied monstre a son visonnage, pleurant de rire lors de certaines scènes.

 

Kikavu?

Link to comment
Share on other sites

Un site internet d'une telle laideur force le respect.

 

 

Bande annonce sur le site d'allo-ciné avec deux extraits :

 

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18377994&cfilm=56277.html

 

A regarder en VOD grâce à Canal play pour 3€90 (je suis tenté mais c'est un peu cher).

 

http://www.canalplay.com/pages/movies/detail.aspx?aid=297&said=308&mid=2917&mkid=251

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...