Jump to content

Devil - Dowdle Bros (2010) [Shyamalan inside]


Steve
 Share

Recommended Posts

 

Director M Night Shyamalan (The Sixth Sense, The Last Airbender) recently created a production company called The Night Chronicles, which will develop movies based on story ideas by Shyamalan. The first project is called "Devil," and we now have the official trailer for it. Check out that trailer below.

 

Plot: A group of people, including a formerly alcoholic homicide detective (Messina), trapped in an elevator discover that one of them is the devil.

 

The new movie is directed by Drew and John Dowdle (Quarantine) and is scheduled to hit theaters on September 17th.

 

4YTmlcBDhvQ

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

oula que c'est nul et chiant.

 

outre une bondieuserie qui pue du bec, les rôles sont énervants au possible et l'histoire se traine grave (sur 75min!!!).

 

par contre, un PG 13 comme ca (ya quand même un peu de sang et de violence) montre bien que la MPAA juge totalement à la tête du client.

 

le comble du nanar: une explication visant a prouver l'influence du mal, en lançant un toast beurré en l'air

Link to comment
Share on other sites

Moi j'ai bien aimé. Ok c'est loin d'être un bon film mais je ne me suis pas emmerdé, y a de bonnes scènes, une bonne tension et une bonne fin. Les acteurs sont bons aussi. Après c'est pas l'histoire du siècle mais bon pas grave. On passe un bon moment pour un film qui serait un bon DTV.

Après on peut coller le mot bondieuserie partout dès qu'il y a le mot diable et péchés. je doute qu'on aille prier dieu après avoir vu ce film ...

Link to comment
Share on other sites

Comme Stéphane j'ai trouvé ça carré, plutôt finaud, pas mal filmé et joué.

 

Aucune flippe certes, et j'avais trouvé le grand méchant des le début (fastoche quand même) ainsi que la "révélation" finale (encore plus fastoche), mais ça se laisse regarder sans problème parce que c'est fait sérieusement, avec soin et qu'Eric Balfour n'apparait pas dedans.

 

Par contre oui, c'est grave méchamment bondieusard de la mort. De l'idée de la punition, de l'expiation, jusqu'à la phrase finale c'est un digest du bon petit chrétien. Bizarrement ça ne m'a pas fait chier, ce qui est rare.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Comme le Fondu: j'ai tout de suite su qui était LE MAL.

Faut dire qu'on te tend une bonne grosse perche.

 

Sinon: très bon début. Générique superbe, introduction des protagonistes propre, efficace, servie par un plan séquence joliment torché... bref, tout va pour le mieux jusqu'à ce que Rodriguez sorte son chapelet et entame les déblatérations bigote balourde.

 

Alors sur le fond, ça refoule tout de même du dessous de bras de curé, mais au niveau de la forme, c'est efficace et jamais chiant. Malheureusement, le fond pèse plus que la forme.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...