Jump to content

Le Cas 39 - Christian Alvart (2009)


Nicolas
 Share

Recommended Posts

 

Emily, assistante sociale, est chargée de s'occuper du dossier troublant de Lillith Sullivan, une petite fille au passé mystérieux. Lorsqu'Emily tente d'aider Lillith en l'accueillant chez elle, elle découvre à ses dépens la face cachée de la petite fille: sa vie devient un véritable cauchemar auquel elle pourrait ne pas survivre.

 

Directement sorti en video chez nous, le film s'inscrit dans la récente vague d'enfants démoniaques, quelque part entre "esther" et "joshua" et s'en sort plutôt pas mal... sans pour autant sortir des sentiers battus. C'est peut-être ce qui explique la frilosité de la paramount à sortir le film en salle içi... sans compter, que ça n'a pas été spécialement un hit aux usa...

René Zellweger (fraichement botoxée, mais ça n'est pas dit dans le film) campe une assistante sociale très sensible (du genre expressive même botoxée), elle campe parfaitement la nana dans une mauvaise passe, celle qui soigne les plaies des autres et s'oublie dans un tourbillon d'altruisme, négligeant les après-shampoing. Elle s'investie donc beaucoup trop dans ce cas 39 et on aurait pu lui dire... nous spectateurs habitués à ce genre de configuration, et puis on a déjà vu ce que ça donnait quand elle se méfiait pas de Hugh Grant... et vla la tronche de la gamine : mauvais plan. Y a presque marqué satan sur son front.

Une jolie séquence horrifique avec des frelons qui fait son effet + Renée très bien même botoxée + une intrigue qui ne se perds pas en explications foireuses.

Bien emballé, plutôt efficace dans son déroulé (plombé au prévisible), une sympathique variation hollywoodienne qui ne s'emcombre pas trop de psyché, de pathos et fournie son heure quarante avec ce qu'il faut de tressaillements du palpitant, et une rage finale qui fait du bien. En ce sens, je l'ai trouvé plus attrayant que "joshua" qui faisait poliment bailler...

Bref un divertissement correct, à défaut d'être inoubliable...

Link to comment
Share on other sites

Oui... Kidman lui a clairement refilé la carte de visite de son chirurgien... et ça n'a pas trop dégonflé pour le film... le problème c'est que ça colle pas vraiment au personnage qu'on imagine pas trop aller se faire injecter à ses heures perdues... mais bon, c'est hollywood...

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Incompréhensible qu'il ne soit pas sorti en salles.

 

Un suspens basique mais bien ficelé, beaucoup mieux rythmé qu'Esther avec des scènes de mort sympathiques. Les acteurs sont excellents (la petite devient VRAIMENT angoissante).

 

Qui plus outre, le film bénéficie d'une musique efficace et d'une mise en scène élégante.

 

Quelques fautes de gout cependant (montrer visuellement la monstruosité de la fille, l'héroine qui pète les plombs au téléphone - compréhensible mais plus risible qu'autre chose).

 

Bonne surprise.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...