Jump to content

The Rite (2011) Mikael Håfström


NickLezob
 Share

Recommended Posts

 

Un jeune con a grandi dans une famille ou on est prêtre ou croque-mort. Du coup il choisit prêtre mais comme il a pas trop la foi, il veut abandonner alors qu'il est sur le point d'obtenir son diplôme de prêtre. Comme le garçon a du potentiel, le père Xavier choisit de l'envoyer chez un exorciste histoire de lui montrer que Dieu le Diable tout, ça c'est quand même pas des conneries.

 

gVLqOus2_4E

 

Vu la semaine dernière et je m'en souviens à peine. Il y a bien une jeune fille enceinte de son père qui crache des clous mais à part ça je me suis fait chier. Heureusement qu' Anthony Hopkins est la pour apporter un peu de substance à l'ensemble. Puis bon les "si t'as pas la foi t'es un gros nul" j'apprécie moyennement.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bof bof. En fait ça commence bien avec une première partie centrée sur une jeune enceinte de partout et qui est possédée. L’ambiance est sympathique, la tension est là. Des scènes sortent du lot. Puis soudain on part sur un autre exorcisme et c'est nawak et mal foutu. Hopkins se croit encore de le Silence des Agneaux ...

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Un petit film assez carré qui effectivement serait moins interessant sans Hopkins qui a un perso assez decalé et amusant. Je le trouve bien à la fin.

 

Je vois pas le message comme quelque chose de littéral. L'aboutissement du personnage n'est pas tant de croire en Dieu que de croire en lui meme et d'etre en paix avec ses parents. ça me semblait assez clair.

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Une bonne grosse bigoterie bien pouêt pouêt qui finit en eau de boudin... argh, je suis possédé, démon je connais ton nom, "argh merdalors je suis baisé", pouf, terminé basta le soleil revient, Dieu est grand....

 

Je vois pas le message comme quelque chose de littéral. L'aboutissement du personnage n'est pas tant de croire en Dieu que de croire en lui meme et d'etre en paix avec ses parents. ça me semblait assez clair.

 

Bien au contraire, on finit même par nous dire que Hopkins et son "poulain" sont des super-exorcistes dans le vraies vie via un carton final qui finit d'enfoncer les clous dégueulés. Pas vraiment d’ambiguïté à ce niveau à mon sens.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...