Jump to content

Le Mytho - Dennis Dugan - 2011


DPG
 Share

Recommended Posts

L'histoire : Pour rester libre et éviter toute forme d’engagement, Danny a toujours prétendu être marié. Mais voilà qu’il tombe amoureux… Désirant se libérer de ce mensonge devenu trop encombrant, il demande à sa fidèle assistante, Katherine, de se faire passer pour son ex-femme. Le problème, c’est qu’à force d’empiler les bobards, Danny ne va pas pouvoir se contenter d’en rester là, et ce sont bientôt les enfants de son assistante qui se retrouvent à faire semblant d’être les siens…

 

 

Le Sandler nouveau est arrivé, je me suis donc précipité en salles, comme d'hab, bravant une foule d'au moins 10 personnes pour assister à la séance !

 

Que vaut donc cette cuvée 2011 ? Ma foi, on reste dans du très (trop ?) classique pour du Sandler. L'histoire est cousu de fil blanc, c'est plutôt en mode gentil, on alterne les gags un peu lourds avec des trucs plus tranchants, on sourit, tout finit bien... Autant dire que les fans auront ce qu'ils sont venus voir, ceux qui détestent ne changeront pas d'avis. On pourrait tout de même espérer un peu plus de "folie" chez le père Adam, qui depuis le Zohan n'a pas vraiment retrouvé la grâce... Reste tout de même quelques trucs sympas à se mettre sous la dent ceci dit, une satire de la chirurgie esthétique bien sentie, quelques caméos savoureux, une scène avec un mouton totalement , un Jennifer Aniston bien décidée à montrer qu'à 40 et quelques, elle a de quoi rivaliser avec les jeunettes (et qui même sur un plan comique s'en sort TRES bien, le tandem avec Adam fonctionnant à merveille).

 

Voilà, disons un Sandler moyen, un peu en pilotage automatique, sans prendre de risques, mais avec les ingrédients habituels qui continuent de fonctionner pour peu qu'on y soit sensible. J'ai quand même ri, ya des moments touchants, et même si ça reste assez anecdotique, je regrette pas ma séance !

 

Link to comment
Share on other sites

Vu dans une salle comble plutôt réceptive. J'ai eu droit pendant 1h30 aux "Oh boy" et autres "oh my god" des ados américains qui constituaient la moitié du public.

Une comédie romantique un peu lourdingue dont on devine l'issue au bout de 3 secondes, mais qui cumule assez d'idioties pour qu'au final on passe un moment sympa. Pas crédible une seule seconde, c'est plus une succession de sketches voire de "bons mots" qu'autre chose, c'est vrai que le duo Sandler/Aniston fonctionne bien. Le côté lourdingue vient en grande partie du personnage de Nick Swardson limite imbittable (mais qui paradoxalement m'a fait rire, peut être par excès de nullité, bon ok la scène du mouton est drôle ), il m'a fallu 5 minutes pour reconnaitre Nicole Kidman, elle fait un peu peur quand même .

 

Ah et la scène de la noix de coco m'a bien plu (hommage à Altaro Vitali?)

Link to comment
Share on other sites

Pareil, un Sandler très moyen et vraiment déjà vu par ailleurs.

Un peu déçu donc, je toruve qu'il en fait de moins en moins le p'tit père Adam sur grand écran.

Aniston est vraiment très bien par contre, la bombasse en bikini est un plaisir visuel sans cesse renouvelé et les minots sont rigolos. Mais bon, pas grand chose d'autre sinon.

Ah si, l'apparition de Kidman, surprenant (et un peu triste, quand on constate ce qu'elle est devenue alors qu'elle était si jolie avant...).

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

Je rattrape mon retard sur les Sandler de temps en temps. Des fois je trouve ca pas mal du tout en fait. Pour celui-la, c'est le cas. Faut etre tres bon public, on est d'accord. Mais le courant passe tres bien entre Sandler, Aniston, les gosses et Nick Swardson qui perso m'a fait hurler de rire. Le seul hic, c'est le couple avec Nicole Kidman un peu plus vulgaire que le reste (vu le film de depart, faut le faire) et le perso de la nouvelle petite amie Palmer qui impose le deroulement du script sans vraiment trop de justification. Sinon franchement sympa a regarder une soiree d'ete comme celle-la.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...