Jump to content

Le baiser de la femme araignée - Hector Babenco - 1985


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Qu'est ce que ça peut me gonfler ce genre de déconfiture cinématographique...

 

Y'a de quoi être alléché, entre les deux belles éditions blu-ray sorties voilà quelques mois, les récompenses dont fut couvert William Hurt, la réputation élogieuse du film...pour quelque chose de limite anecdotique au final. Au risque de me faire taper

 

Incarcéré pour des raisons politiques, Valentin partage sa cellule avec Molina, un homosexuel assumé confondant prison avec cabaret. Totalement ignorant face à l'idéologie et aux prises de positions de Valentin, Molina se remémore une love-story cinéma de pacotille et se lie de plus en plus au prisonnier.

 

Un joli sujet, courageux certainement, mais traité de manière académique, le tout sur un récit pleinement attendu

passé le fait que Molina soit en réalité, un cafardeur

. Les flashbacks rétro avec Sonia Bragda traduisent un charme de serial à la fois douteux et cocasse, mais ça reste mystérieusement fade. Je n'ai jamais été porté par ce que je voyais, malgré les performances plus que convaincantes de Julia et Hurt, bien à leur place. Finalement, il y a de quoi lui préférer le rugeux et désespéré Pixote du même Babenco.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

La réputation du film qui le précède parait un peu usurpée aujourd'hui. Si le prix à Cannes pour Hurt semble mérité, le film n'est pas vraiment transcendant, ni transcendé par son propos et sa réalisation. Il est touchant par instant mais je l'ai déjà oublié un mois après sa découverte... et pourtant qu'est ce qu'on m'a cassé les oreilles avec ce film.

Link to comment
Share on other sites

Encore tout récemment, j'ai remarqué que les vendeurs du MK2 Bibliothèque avait marqué sur le blu-ray un truc du style "A voir absolument" Comme tu dis, le film ne transcende absolument pas son sujet, et c'est bien le plus embêtant. Et ça me dépasse encore que certains puissent se branler dessus...même Carandiru m'a semblé bien meilleur, c'est dire.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...