Jump to content

Scabbard Samurai - Hitoshi Matsumoto (2011)


Steve
 Share

Recommended Posts

 

Nomi Kanjuro (Takaaki Nomi) is a master less samurai on the run after throwing away his sword for good. He has with him his headstrong 9-year-old daughter Tae (Sea Kumada). A bounty is soon placed on Nomi Kanjuro and 3 assassins go after the score.

When Nomi Kanjuro is eventually captured and placed in front of the local feudal lord (Jun Kunimura) he is given a choice. A boy prince has been grieving ever since the death of his mother. Nobody has been able to make the boy smile. Nomi can attempt to make the boy smile within 30 days or he must commit seppuku (suicide)

 

Par le réal de Big Man Japan et Symbol. On sent vraiment le même Matsumoto derrière les manettes, la première partie du film est composée de petites scenettes comiques, encore une fois à la manière d'un jeu télévisé (on pense même carrément à Jackass parfois). Ensuite, ça vire au pathos, avec moultes références au code de l'honneur japonais. C'est pas ultra facile d'accès, et la première partie n'est pas aussi créative et hilarante que Symbol, donc on s'ennuie en fait très facilement.

 

S3wVdBoapxg

Link to comment
Share on other sites

Pareil que Cyril, c'est très bon, même si c'est un chouia en dessous de ses deux premiers, peut être parce que c'est moins "impressionnant" et plus personnel (ça fait écho à son passé d'amuseur public, et je crois qu'il a eu une gamine juste avant de commencer ce film). Mais on retrouve l'humour de Matsumoto et son sens du rythme absolument incroyable, ce mec sait utiliser les longueurs comme personne.

C'est aussi assez touchant et impossible de se débarrasser de la musique de fin

Link to comment
Share on other sites

Je l'avais vu posèment auparavant

Par impressionnant je veux dire que le postulat de départ est a priori moins wtf que ses deux précédents. Mais finalement, c'est un film tout aussi audacieux (un film sur un vieux samurai quasi muet qui fait une trentaine de numéro de clowns, faut oser quand même)

Link to comment
Share on other sites

Ca doit aider d'avoir un public receptif. Ici les gens ont ri un peu betement au debut a tout et n'importe quoi. Ensuite 2 ou 3 bons fous rires (le coup du panier en feu, je pensais que tout le film allait etre comme ca). Et c'etait tout. Quelques applaudissements polis au final, mais j'ai l'impression d'etre passe a cote.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...