Jump to content

A votre écoute, côute que coûte - France Inter - 2012


Yatta-Man
 Share

Recommended Posts

 

Bon je saoule tout le monde avec ça en moment, mais parce que ça le vaut largement. Et je sais aussi que c'est pas un forum consacré à la radio, mais bon j'en parlais ailleurs mais on est vite partis sur Guillon et Sofia Aram pour mon plus grand bonheur , et personne n'a tilté sur ce que j'avais mis à la base. Et puis bon du coup je savais pas où le mettre et ça me semblait l'endroit le plus approprié.

 

Si je gonfle tout le monde avec ça en ce moment, c'est tout simplement parce que c'est sûrement la chose le plus drôle qui soit arrivé en France depuis une éternité, tous médias confondus. Ca s'appelle "A votre écoute coûte que coûte", une émission de 10 minutes diffusée depuis une quinzaine de jours à 12h20 sur France Inter.

 

Le principe: deux médecins, un médecin généraliste et une psychologue, Philippe et Margarete de Beaulieu répondent aux problèmes de santé, physiques et psychologiques, des auditeurs. Seulement voilà, Philippe et Margarete sont deux personnes absolument infectes aux principes très archaïques, et leurs conseils tournent rapidement au désavantage de l'auditeur qui s'en prend littéralement plein la tronche, tellement les deux médecins au bout du fil font rapidement preuve de condescendance et d'arrogance.

 

 

Là où l'idée est géniale, c'est que France Inter a vendu ce programme comme une émission "sérieuse" (poussant le vice jusqu'à mettre une fausse bio des présentateurs sur le site Internet de la station, ainsi que proposer un numéro de téléphone pour appeler), déclenchant immédiatement la foudre des auditeurs qui sont tombés dans le panneau, car bien sûr, le programme n'est qu'un canular, médecins et auditeurs sont tous comédiens et complices. Philippe et Margarete sont campés par Laurent Laffite et Zabou Breitman, absolument géniaux en médecins complètement arrogants. Le rythme et l'écriture de ce programme sont parfaits, les séquences sont très très bien interprétées. Et ce qui rend ce programme encore plus réjouissant, c'est l'humour très très noir dont font preuve les deux personnages, faisant pleuvoir toutes sortes de remarques purement racistes, homophobes, machiste, etc... avec un naturel désarmant. Le canular a tellement marché que des associations comme ces gros cons d'Act Up sont même montés au créneau lors d'un numéro consacré au mariage homosexuel (émission du 1er février si vous voulez écouter).

 

Mais le plus hallucinant, et ça fait vraiment plaisir, c'est qu'un programme pareil passe à une heure de grande écoute, le midi, sans aucune remontrance. Les dialogues sont vraiment très crus, souvent cruels (l'épisode sur l'orphelin est juste ), et ça fait toujours mouche sans jamais paraître too much.

 

Tous ceux à qui je l'ai conseillé ont adoré, et c'est rare de faire l'unanimité comme ça, et c'est mérité. En revanche, une bonne partie des auditeurs de France Inter (et même des gens en général) ne semblent pas autant apprécier cet humour grinçant...

 

Ca se réécoute ici: http://www.franceinter.fr/reecouter-diffusions/263133 et les commentaires mécontents se lisent là: http://www.franceinter.fr/emission-a-votre-ecoute-coute-que-coute-a-votre-ecoute-coute-que-coute-9

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Pour illustrer leur propos sur les rêves, Margarete et Philippe prennent l'appel d'un garde-forestier, Louis-François qui ferait la nuit du mal aux filles :

 

Louis-François l'auditeur : "Quand elles me supplient, pour les faire taire, j'les étouffe avec leurs seins..."

Margarete de Beaulieu le docteur (admirative) : "Ooooh... c'est TRES surréaliste comme symbolique..."

Louis-François (modeste) : "Je sais pas, juste je lui coupe le sein et j'lui met dans la bouche."

...

Louis-François : "Comme ma moman, elle me force à dormir avec elle et puis à faire des trucs que normalement on fait pas avec sa moman, est-ce que ce serait pas à cause de ça que je fais tout ça ?"

Margarete (professionnelle) : "Vous faites tout ça QUOI ?"

Louis-François : "Eh ben, découper les filles en morceaux dans la forêt et puis après jeter tous les bouts dans l'lac. Sauf un."

Margarete (condescendante) : "D'abord je ne vois pas le rapport avec votre maman et puis, attention Louis-François, vous m'avez l'air de confondre le rêve avec la réalité."

Louis-François (affirmatif) : "Ah ben, nonnonnon, j'confonds pas. C'est quand je les tue et les découpe que, APRES, j'fais des mauvais rêves... j'sais que c'est pas pareil, j'suis pas fou !"

...

Louis-François : "Je voudrais dire un petit bonjour à ma moman..."

Margarete : "Allez-y !"

Louis-François : "Bonjour à ma moman : j'ai tout bien fait comme tu m'as dit."

Philippe le psychologue : "Voilà, c'est gentil ça. Elle a quel âge votre maman ?"

Louis-François (voix atone) : "Elle est morte il y a 4 ans..."

(bruit étouffé de voix de femme)

"... pardon pour tout."

(bruit métallique indéterminé)

bip bip bip (il a raccroché)

Margarete (amusée, et totalement inconsciente): "Ooh ben voilà un garçon qui m'a l'air torturé !"

 

J'imagine l'arrière-goût de glauque à l'heure du déjeuner dans les chaumières françaises !!!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
 Share

×
×
  • Create New...