Jump to content

Portier de Nuit - Liliana Cavani - 1974


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Portier dans un hôtel de luxe, Max cache derrière lui un passé scandaleux au service du troisième Reich mais surtout une liaison avec une détenue du camp de concentration qu'il dirigeait avec d'autres comparses. Un soir, la jeune femme refait surface, réveillant des pulsions enfouies...

 

Film scandale et dans l'air du temps dira t-on, dans une période où le cinéma laissait la seconde guerre mondiale et ses dérives se lancer dans une visée frontale et obscène de l'horreur humaine (Salò, Salon Kitty, la nazisploitation) sans parler du goût pour la romance détraquée/SM (L'empire des sens, Liza, La dernière femme, Maîtresse, Le dernier tango à Paris...). Fantasmes déviants et Holocauste n'ont evidemment pas évité une certaine volée de bois vert à une époque où aucun film du genre ne s'était permis d'aller aussi loin...

Aujourd'hui, on en garde le duo vedette, formidable, et un climat de sueurs froids blafard à souhait, pesant, lourd...et surtout un film très chiant qui, au delà de sa première demi-heure et de ses flash-backs à la fois malsains et quasi-surréalistes sur fond d'Opéra, commence sérieusement à patiner. Scandale ou pas, c'est l'indifférence qui prime.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...