Jump to content

Project X - Nima Nourizadeh (2012)


Steve
 Share

Recommended Posts

 

Alors qu'ils semblaient jusque-là se fondre dans la masse, trois lycéens décident de sortir de l'anonymat. En apparence, leur projet est plutôt inoffensif puisqu'ils ont l'intention d'organiser une fête des plus mémorables. Mais rien n'aurait pu les préparer à la soirée qu'ils s'apprêtent à vivre... La rumeur se propage alors rapidement, tandis que les rêves des uns s'effondrent, les résultats scolaires des autres dégringolent, et des légendes se forgent…

 

Ca commence comme ca :

 

 

 

Et ca finit en

 

 

Serieusement, les premieres 40 minutes, je me suis dit que je n'irai pas au bout, tellement le concept etait use. En plus quand on s'est deja tape Chronicle cette annee, je ne pensais pas pouvoir encore supporter 90 minutes de teenagers debiles qui se filment entre eux en train d'etre cools. Et puis viennent alors quelques idees assez sympas, parce que completement "over the top" (les gamins de 10 ans en charge de la secu, par exemple). Et puis au ca accelere d'un seul coup pour ne plus jamais lacher. Ca part dans tous les sens, tout en restant un peu plus humain que The Hangover. Les dernieres 20 minutes sont justes c'est vraiment Je pensais etre trop vieux pour ces conneries, mais c'etait juste franchement mortel au final.

 

rUl6Nh4GDyo

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 2 months later...

je me reconnais totalement dans le commentaire de steve

 

j'étais très crispé au début par cette infâme youtuberie où les "gags" sont systématiquement sabordés par une volonté de non mise en scène. et puis à partir du moment où les filles rentrent dans la piscines, je me suis dit qu'ils avaient peut-être des cojones et que ça pouvait prendre une tournure intéressante. le reste n'est qu'un grand crescendo et la caméra au poing finit par sembler un choix judicieux pour rendre crédible le chaos ambiant.

 

à vrai dire, c'est tellement hypnotisant sur le coup qu'on ne se rend même plus compte qu'en dehors du bordel, il n'y a rien :

- absolument aucune intrigue

- absolument aucune tentative de développer les personnages

- et,à la différence de toute autre teen-comédie, il n'y a absolument aucun sentiment.

 

ça n'en reste pas moins un spectacle à ne pas rater car emblématique d'une génération comme ont pu l'être en leur temps la boum, ferris bueller ou american pie. en l'occurrence, une génération de cyborgs hyperactifs ultra-sexués et connectés en réseau.

mon dieu, terminator était une prophécie, les machines vont bientôt nous supplanter....

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

NAZE

 

Il n'y a absolument rien dans ce film. Mais vraiment. C'est un putain de clip MTV de 1h30, ça n'a aucun intérêt. Des montages cuts de jeunes qui dansent et se jettent dans la piscine entrecoupés de scènes de banalités aflfigeantes (les voisins pas contents et tentatives de baise). Reste la scène de fin (avec le dealer qui vient tout cramer), marrante 5 minutes mais qui s'éternise trop et devient rapidement épuisante. Tout le reste n'a aucun intérêt, c'est pas vraiment drôle, trop bordélique, ça ne sert absolument à rien.

 

Dire que ça va devenir "le film de toute une génération", ça me fait bien mal au cul.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Je ne savais pas ce que c'était, et grosse bonne surprise, je me suis marré devant cette bande de connards qui ne maitrisent rien et je me suis totalement projeté dans cette grosse teuf dégueulasse qui part en sucette. Et la scène du nain J'étais presque à genoux à remercier les cieux pour ce passage absolument mythique! Après c'est un vrai film d'ados crétins dans lequel le principe de found footage n'est à aucun moment justifié (mais ça on a l'habitude), c'est donc assez pauvre en terme de "cinéma", mais c'est réjouissant et on ne lui demande rien d'autre à ce putain de film!

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...