Jump to content

A.C.A.B (All Cops are bastards) - Stefano Sollima - 2012


machun

Recommended Posts

En résumé >

 

En plus développé > Ce qui était chouette, c'est le groupe de CRS, haïs par la population et faisant le sale boulot des Autorités. Et en plus, sur les 3 personnages, 2 ont de gros problèmes familiaux, le troisième étant un barbu probablement pote avec Wonkley. On l'appelle Cobra. Il ne traite certainement pas avec les caractériels. Il a fait une peinture où les CRS sont des spartiates et aime tabasser à coups de matraques. Il pèse, donc.

Il y a en plus des immigrés roumains et des skinheads. Et ces CRS sont rejetés par tout le monde, le groupe des 3-4 frères étant soudés et seuls contre tous. Et alors que tout le monde est plutôt méchant, eux ne sont pas mieux. Super fachos et allant donner gratuitement des coups de tatane dans la gueule d'étrangers, pas uniquement par "nécessité" comme dans Il grande racket mais aussi par plaisir et avec testostérone. J'ai trouvé un fort aspect guerre de gangs pas du tout déplaisant, chaque gang cherchant à abattre l'autre, qu'il soit du côté de la loi ou non. L'éternel débat de la fin qui justifie les moyens, de si on changer les choses sans violence ajouté au fun de pouvoir tabasser des gars avec le bon plaisir coupable qui va avec.

Ce qui est moins chouette, c'est l'effet premier film où on ressent plus la mise en scène que l'action à certains moments de confrontation. Et les moments où la musique prend le dessus et retire le potentiel claquant que le film aurait pu avoir.

 

Un film qui n'apporte pas grand chose de nouveau, le tout restant tout de même relativement classique. Mais ça reste du tout bon et plaira aux fans.

 

En tout cas, pas un personnage n'est bon quand il n'est pas complexe et tout le monde s'en prend plein la gueule. Et ça, ça me plait.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Papa Sergio peut être fier de son rejeton.

Par contre j'avoue que je ne sais pas trop quoi en dire, dans la mesure où j'ai eu exactement ce que j'attendais (et voulais).

 

Le film est vraiment bon, les acteurs habités (Pierfrancesco Favino comme habituellement bouffe l'écran) et somme toute, j'ai pas souvenir d'un film européen se mettant du côté des CRS (des films de flics oui, des films AVEC des CRS, oui, mais des films sur des CRS...). Mais il n'y a pas vraiment de surprises dans tout cela : le jeune blanc-bec qui intègre une unité de vieux briscards, la fraternité, le côté The Shield rital, les politiciens pourris, la peinture du fachisme ambiant, les sentiments contradictoires que cela provoque...tout ceci est bien rendu mais assez attendu. En outre sorti de la fin où la troupe a vraimet l'air seule au monde face aux sauvageons, tout ceci est assez clinique, on sent assez peu la tension lors des afrontements. Un choix qui se défend mais que je n'aime pas trop.

 

ACAB aurait mérité d'être un vrai film coup de poing. En l'état, c'est "juste" un bon film. Ce qui vaut mieux qu'une merde, on est bien d'accord.

 

J'attends néanmoins non sans impatience le prochain Sollima, en espérant qu'il se lâche un peu dans la mise en scène et les sentiments.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...