Jump to content

Almost Human - Joe Begos (2013)


Léo
 Share

Recommended Posts

 

1987, un bled de rednecks dans le Maine : Seth débarque paniqué chez son pote Mark qui vit avec sa meuf Jenn. Seth déclare que son pote Rob s'est fait happé par une lumière bleue alors qu'ils faisaient une virée en bagnole. Mark est sceptique, sa meuf pige que dalle. Cinq minutes plus tard, un cri strident, une lumière bleue... Mark disparaît. Deux ans plus tard, chacun a refait sa vie de son côté en tentant d'oublier, mais Seth a un mauvais pressentiment. Effectivement Mark revient (ou du moins un alien véner qui a pris son apparence) pour tenter de retrouver Jenn. Sans surprise, il défonce tout le monde sur son passage.

 

Eh ben c'est cool qu'il n'y ai pas que Ti West sur le créneau de l'horreur néo 80's !

 

Ici, on a à faire un slasher au budget riquiqui, avec un semblant de scénario à base de sf horrifique. L'"hommage" à X-Tro, The Thing, Body Snatchers et Terreur extra-terrestre est assumé. Begos n'a pas d'autre ambition que de faire plaisir aux 80's kids bercés à la vhs.

 

C'est bourrin, très bas du front, avec des effets gores basiques mais efficaces et bien foutus. La fin est bien trash et généreuse.

Bon après côté mise en scène, le scope ne fait pas tout et faut admettre que c'est pas super beau mais ça fait le taf... Le casting s'en sort pas trop mal, sans plus. Le tueur mi ET mi humain à le mérite d'avoir la tête de l'emploi. Au niveau du rythme, c'est vraiment fidèle à un film d'horreur 80's ! Ca mets un peu de temps à démarrer mais on se fait pas chier, surtout que le métrage ne dure que 70 petites minutes hors générique.

Sympa aussi le score qui repompe les bandes originales de Carpenter, en vachement moins bien évidemment, mais l'intention est louable.

 

Aucune sortie prévue par chez nous pour le moment.

 

Ah oui et cette affiche putain !!

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...