Aller au contenu

La region salvaje - Amat Escalante - 2016


Messages recommandés

la-region-salvaje.20170426120400.jpg

 

Veronica entretient une liaison avec une créature monstrueuse, cachée par deux retraités au fin fond de la campagne. Mais Veronica doit s'éloigner à tout prix du monstre, source de plaisir suprême qui aime varier les partenaires. A l’hôpital, elle rencontre un infirmier, homosexuel, et va remonter le fil jusqu'à sa famille, un couple à la dérive, dans l'espoir d'amener d'autres partenaires à la chose...

 

Le nouveau film de Amat "Los Bastardos" Escalante est donc un film d'horreur, et on se dit chouette

La première heure est pas loin d'être superbe, avec une intro qui marque (ce travelling dans le brouillard, magnifique) et une ambiance pesante à souhait. On a très vite compris, ne serait-ce qu'en lisant le synopsis, que Escalante rend un hommage pas voilé du tout à Possession, lui reprenant exactement le même monstre (très réussi d'ailleurs). On pense aussi beaucoup à Antichrist, pour les rapports hommes/femmes chaotiques, la sexualité très crue, l'atmosphère rurale mi-magique/mi-cauchemardesque, une scène de partouze d'animaux assez ...bref, ça donne envie.

Passé la première heure, le film se crashe totalement, ne sachant plus quoi faire, ni quoi dire (le propos "féministe" est hyper faiblard). Le film s'embourbe dans ses choix parfois gratuit et surligne le mystère autour de la créature (explication de sa provenance, de son but et de sa symbolique, comme si on avait pas compris) pour ne mener...nulle part. Reste une scène que sauront apprécier les amateurs de Hentaï (pas très nécessaire là non plus).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...