Jump to content

Gums -Robert J. Kaplan (1976)


Superwonderscope
 Share

Recommended Posts

"Guaranteed to get you back in the water".

 

C'est un peu la réponse comico-erotico-porno (il y a très très peu de plans hard d'ailleurs) à Jaws. Où des pénis géants érigés hors de l'eau attaquent des baigneurs au beau milieu d'un station balnéaire. On y croise des nazis (on pense très fort à Russ Meyer et à Supervixens), des marionnettes ultra-membrées, de l'éducation sexuelle (on y apprend ce qu'est le "smegma") et une sirène tueuse. Il faut savoir les pénis-algues roses immenses tapissant le fond marin avec la sirène qui s'y frotte joyeusement

 

le film est une bande dessinée pour adultes permanente, avec des "bulles" de BD qui s'inscrivent sur l'écran aux moments-clés (ex: un "slurp" apparait en pleine pipe sous-marine, entre autres ).la sirène est d'ailleurs une spécialiste

 

On retrouve une des sex stars des 70's, Terri Hall, mais aussi Brother Theodore dans le role du capitaine Carl Clitoris.

 

On aimera longtemps la scène où le shériff essaye de tuer la sirène-suceuse-tueuse avec un gode-missile géant

 

Sur 67 mn de la copie que j'ai récupéré (cut? pas cut?), le final avec les marionnettes qui deviennent hystériques à force d'excitation de la part de la sirène valent largement le détour .

Totalement inclassable!

Link to comment
Share on other sites

Bon ça m'a quand même laissé un brin dubitatif, il ya des trucs très drôles comme le nazi Clitoris et son trip SS Cunilingus, je sais pas ou ils sont allés le chercher celui là mais il est extraordinaire c'est plein d'idées absurdes , mais il y a aussi quelques longeurs (sur une heure de metrage c'est con) et surtout ce qui m'a franchement emmerdé c'est que les bulles de bd ne sont là que pour masquer les plans hardcores...si c'est pas l'idée la plus nulle du monde ça... on fait du cinoche pour le plaisir du spectateur, pas pour le frustrer Reste une comédie à la nullité assumée, à la croisée de Russ Meyer et de l'esprit Troma et c'est plutôt rafraichissant.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Ah ouais, quand même.... c'est gratiné de chez gratiné

On pense effectivement à du Russ Meyer en moins hystérique, et à Troma, en moins gore. Les dialogues sont extrêmement bordellique, les situations complètement absurdes (le mec en combinaison de plongée qui présente sa poupée gonflable au shériff), le nazi est ahurissant (et sa "muppet" ressemble beaucoup à Jospin!) surtout quand il nous sort son arme secrète

Le film empreinte quand même une direction inattendue, car l'introduction laisse penser que l'on va avoir à faire à tout autre chose que ce à quoi on se trouve finalement confronté. A voir en tous cas. C'est grave.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...