Jump to content

Inju (barbet Schroder 2008)


Natale
 Share

Recommended Posts

J'ai vu ce film par dépit car je me suis trompé sur la date de sortie de mirrors et que je ne voulais pas repartir du ciné comme un gland avec ma carte UGC.

 

Je vais vous parler de ce film que je dois être le seul à avoir vu:

 

Benoit Magimel incarne un écrivain français à succès dont les œuvres s'inspirent de ceux d'un mystérieux auteur de romans japonnais. En visite au Japon pour promouvoir son dernier livre qui a dépassé les ventes de ce dernier, Benoit tente de rencontrer cet auteur qu'il admire, en vain. Sur le plateau télé, un téléspectateur appelle pour avertir Benoit de rentrer chez lui sous peine de périr d'une mort atroce.

Benoit sera bientôt pris dans un engrenage de séduction et de machination.

 

Un film très fauché: le Japon se limite à une impasse et une vieille maison. La fin du scénario se devine dès la moitié du film. Une scène de poursuite à pied qui semble réalisé par Regis wargnier sous lexomil enguise d'action.

Juste à retenir, la japonaise suce le gros orteil de Magimel de façon très érotique.Cela m'a au moins réveillé, du moins une partie. Si le début avec le faux films de sabre est bien réalisé et nous offre une 2 décapitations.

ça me fait la peine d'écrire cela pour Barbet schroeder dont j'aime beaucoup kiss of death.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...