Jump to content

Box 507 - Enrique Urbizu (2002)


Cyril
 Share

Recommended Posts

 

Syno:

Directeur d'une petite banque, Modesto Pardo est victime d'un braquage. Enfermé dans la salle des coffres, il fait malgré lui une découverte qui bouleverse son existence : des documents lui apprennent que sa fille, disparue sept ans auparavant, n'est pas décédée de manière accidentelle comme il le pensait. L'heure de la vengeance a sonné pour Modesto...

 

Ce film a mis 2 ans pour sortir en France et c'est un DTV que l'on doit à la Fabrique de Film.

Que dire sur ce fantastique polar espagnol, je suis sous le charme et je ne saurais trop vous conseiller de vous jetez dessus si vous en avez l'occasion.

 

Qu'est ce qui fait que ce film m'a tant marqué, peut être son réalisme à toute épreuve, les fusillades, les personnages, les situations, les enjeux ... Tout ça est très crédible et on se passionne, on à peur, on se réjouie de l'avancement de l'enquête de notre directeur de banque.

 

Le film propose de plus un double point de vue, celui du banquier et celui d'un autre personnage se trouvant de l'autre coté de l'enquête.

 

Je sais pas trop comment vendre le film, je ne peux que le conseiller aux amateurs du ciné espagnol et aux amoureux des bon polars.

Link to comment
Share on other sites

Je t'ai bien entendu. Le cinéma espagnol est l'un des seuls à me faire rêver dans le panorama du ciné de genre actuel. Cà tient carrément la route depuis une dizaine d'années maintenant.

Je ferai le déplacement comme je l'ai fait pour le Crime Farpait.

Link to comment
Share on other sites

Je t'ai bien entendu. Le cinéma espagnol est l'un des seuls à me faire rêver dans le panorama du ciné de genre actuel. Cà tient carrément la route depuis une dizaine d'années maintenant.

Je ferai le déplacement comme je l'ai fait pour le Crime Farpait.

 

Tu as bien raison, le ciné espagnol ne m'a pour le moment jamais déçus !

Sinon le film n'est dispo qu'en dvd en France, pas de sortie salle

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Désolé de mettre une touche de gris dans le portrait coloré que vous faites du film, mais il ne m'a pas convaincu, loin s'en faut.

 

L'image d'abord : est-ce la faute au transfert ou à la photo d'origine, mais ça fait boulot pour téléfilm : très peu de matière, un aspect lisse, c'est le premier truc qui m'a crispé. Mais bon, si y'avait très peu de sous pour le faire, peut-etre que ça n'a pas été leur principale préoccupation.

 

Pour le reste, difficile de causer précisément sans spoiler à mort, mais je trouve que les personnages fadasses, et que les évennements se succèdent sans etre particulièrement mis en valeur.

 

Le tout fait pas mal de handicap pour un film noir, que du coup je ne trouve pas très noir. Quand à l'aspect drame familial, j'ai pas été très ému.

 

En gros le film est passé à coté de mes cordes sensibles.

Link to comment
Share on other sites

Nul. Histoire vieille de 20 ans (des transactions douteuses, de la politiques etc ...) mise en scène et photographie vraiment trop sobre (pour citer Rusty James), on s'ennuie pas mal et la fin est nul. On suit cette histoire en se foutant quand même pas mal et même si il y'a des cadavres je m'en foutais pas mal. Mieux vaut se taper un bon Verneuil !

Link to comment
Share on other sites

Nul. Histoire vieille de 20 ans (des transactions douteuses, de la politiques etc ...)

 

En fait largement plus, mais ça c'est pas un handicap. Les histoires de cul sont encore plus vieilles, mais tu continues bien à t'en abreuver

Link to comment
Share on other sites

parce qu'elles déclenches en moi autre chose qu'un baillement.

 

En fait c'est surtout le déroulement. De nos jours un mec comme ca se retrouve dans un bac à sable avec le trou du cul en éventaille. Les politiciens qui font bien pires ne se retrouvent pas en taule alors c'est pas pour une pauvre morte et un terrain vague avec des maisons de riches dessus que ca va remuer toute l'espagne. Faut un peu plus. Et lui avec ces 3 feuilles ils pensent qu'il va faire tomber le roi d'espagne; Bon j'en rajoute vu qu'il le fait aussi en mémoire de sa fille. Mais si ca m'arrivait ... c'est un flingue et boum. Je m'attendais à ca. Un vrai polar hard boiled à la man on fire. Et non. D'ailleurs j'aurais aimé qu'ils créve à la fin... mais bon.

Link to comment
Share on other sites

Un vrai polar hard boiled à la man on fire. Et non.

 

C'est clair que dans ma review je survend le film dans ce sens

En fait Fly ta un pb avec les films humain, restes en aux AdamSanglerie et tu perdra moins de temps !

Link to comment
Share on other sites

j'ai pas lu ta critique ... je ne lis jamais les critiques ... je ne lis que les dernières phrases où le mec fait un bilan rapide. c'est plus facile.

 

En fait Fly ta un pb avec les films humain, restes en aux AdamSanglerie et tu perdra moins de temps !

heureusement qu'il reste des gens cultivés comme toi pour nous apprendre à aimer le cinéma De gens pour nous dire avec quels films il faut rire alors que la comédie doit échapper à toutes conventions. (in your face )

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

C'est pas mal, mais le film souffre quand même de son statut de DTV, avec sa photo passe-partout et sa réal un peu plate.

 

Sinon on est un peu paumé parfois dans les rôles exacts que tiennent les différents personnages dans le récit, mais bon, j'ai quand même suivi avec un certain plaisir le modeste personnage principal dans sa quête de vengeance. Pas mal aussi l'enquête parallèle avec le ripou.

 

Pour qu'il ait tout raflé à Cognac fallait quand même qu'il n'y ait pas grand-chose ...

Link to comment
Share on other sites

  • 13 years later...
 Share

×
×
  • Create New...