Jump to content

Qui a dejà lu du Jackie Berroyer ?


DPG
 Share

Recommended Posts

J'aime bien le personnage, que ce soit ce que j'ai vu à la télé sur Canal, ou ses apparitions au ciné. Je n'ai lu aucun de ses livres, mais ses titres me font déjà bp rire ! Yen a qui ont dejà testé ??

 

Ya ça (entre autres) :

 

# Rock and roll et chocolat blanc

# J'ai beaucoup souffert

# Je vieillis bien

# Je suis décevant

# La femme de Berroyer est plus belle que toi, connasse

# Je ne vois pas ce qu'on me trouve

# Mon cancer, ma Jaguar

# On ne se voit plus qu'aux enterrements, heureusement il y en a souvent

 

Link to comment
Share on other sites

moi j'ai lu je vieillis bien et La femme de Berroyer est plus belle que toi, connasse (excellent titre ) .

Pas baucoup de souvenir en fait, si ce n'est de chroniques de son quotidien qui ressemblaient bien au personnage , donc intelligent, drole et plutot melancolique.

Voila, ça veux pas dire grand chose je sais mais c'est tout ce qui me vient

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Lu "La femme de Berroyer est plus belle que toi connasse" y'a 10/12 ans, j'en garde aucun souvenirs. Je me rappelle m'être gentiment marré, depuis j'ai arrêté de lire des romans contemporains (à part de la SF), trop de merdes mal écrite (ou pas écrites du tout), bourrées de lieux communs, sans styles, et je met Berroyer dedans.

Ca n'empêche que j'aime bien le personnage, l'acteur, l'humouriste, mais cette littérature légère c'est pas ce que j'attends d'un roman. Je commence vraiment en avoir plein le cul de ces gens, acteurs, concierges, chasseurs de faisans qui écrivent des livres parce que c'est soit disant "à portée de main". Je sais bien que tout ne doit pas forcément être de la grande littérature, mais aujourd'hui c'est surtout cette "non-littérature" qui a pris le dessus, qu'on trouve partout, ces livres écrits par des gens dont ce n'est pas la vocation première.

Aujourd'hui je ne lis plus que des livres d'écrivains.

Si possible morts. Un gage de qualité... Jusqu'à ce que les romanciers contemporains commencent à mourir.

Link to comment
Share on other sites

Autant je suis d'accord sur les chasseurs de faisans, autant je te trouve un peu rapide définitif sur ton jugement

Berroyer c'est avant tout un scénariste (film , théatre, BD), journaliste et "ecrivain", il est venu trés tard au cinéma en tant qu'acteur. Il a bossé à Charlie-Hebdo,Hara-Kiri, Libération, Rock & Folk, Actuel, fait des scénars pour Gibrat (et d'autres), et ce bien avant de faire du cinéma.

Apres tu as le droit de pas aimer ce qu'il fait mais de le mettre dans le eme panier que Linda de Souza, ya des limites tout de même

 

perso j'adore

 

Link to comment
Share on other sites

Non mais tte façon, Black Cat deteste à peu près tout ce qui sort en France, Ciné, livres, musique, etc, et repond pas forcement aux sujets en question, donc faut pas le pdre specialement pr Berroyer à mon avis !

Link to comment
Share on other sites

Pour moi Berroyer c'est un "chroniqueur", je l'aime bien en tant que tel (ne vous méprenez pas), pour son cote "touche a tout", mais je ne crois pas qu'on puisse etre un vrai écrivain en "touchant a tout". Etre ecrivain, c'est une profession de foi, un total don de soi, une vie de solitude pour pondre quelques lignes de génie, c'est pas un acte de dilletante (Berroyer avait publié son "la femme de Berroyer" chez Dilletante, en passant). Aujourd'hui on est face a une production littéraire ecrite par des gens qui pensent qu'Ecrire, c'est mettre des mots les uns au bout des autres, "raconter des histoires". Ca ne me dérangerait pas si il y avait en face d'eux de vrais écrivains, mais ce n'est pas le cas.

Quand je pense que les ricains ont Ellroy ou McCarthy, ca fais mal au coeur tout de meme.

Oui, je ne répond pas forcément au sujet, je sais, je digresse... J'y peux rien

Link to comment
Share on other sites

Ceci dit, ton point de vue est interessant, et je le partage en partie. C'est à peu près ce que dit Eric Nauleau par ex, qd on l'accuse de descendre gratuitement plein d'invités de Ruquier, il explique que pr lui, ces gens là n'ont rien à faire là en tant que "écrivain". Et je partage ce point pr certains, c'est clair. Après, de là à dire que à coté de ça il n'y a pas de VRAIS écrivains en France, je ne lis pas assez pour avoir un avis arreté, mais je pense qu'en fouillant bien, on doit en trouver qd meme

Link to comment
Share on other sites

Une poignée, oui : Houellebecq (qui nous a prouvé recemment qu'on ne pouvait pas etre écrivain ET réalisateur "dilletante"), Alain Damasio, Dantec, Philippe Forest... Des gars qui ont un point de vue surplombant sur leur époque, et qui ne se contentent pas de faire des "chroniques de leur quotidien" ou de parler de leur microcosme. Des gens qui se questionnent sur leur temps, sur la littérature, des gens qui expérimentent, tentent des théories, qui essayent d'ordonner le monde a travers sa "mise en fiction", trouver un sens a ce qui n'en a pas toujours. Des gens qui revendiquent écrire des livres qui pourront encore etre lus dans 50 ou 100 ans. On peux trouver ca prétentieux, mais je crois que la bonne littérature doit transcender le temps et qu'un bon écrivain se doit d'écrire pour un lectorat futur. C'est ca le job d'un écrivain. C'est ca qu'on devrait avoir en tete au moment ou on se met a écrire. Avoir cette pression sur les épaules. Malgré le culte de "l'égalité devant l'art", ces théories fausses comme quoi "on est tous artistes", je crois que la littérature est quelque chose de radicalement anti-égalitaire, de violement réactionnaire, que ce n'est pas un médium a la portée de tout le monde (malgré mon amour pour le cinéma, et le fait que je vois plus de films que je ne lis de livres, je reste persuadé que la littérature est la plus haute forme de fiction).

 

J'ai vraiment l'impression que c'est dans la littérature de genre en france qu'on trouve les derniers écrivains ambitieux. Etrangement, ils sont aussi détestés pour cette meme raison. "Trop ambitieux", "illisible", sont des critiques que j'entends souvent a propos de ces auteurs. Franchement, je prefere 100 fois un "Villa Vortex" de Dantec, partiellement raté parceque tentative d'etre un "roman total", un "roman-monde", ou un Damasio, plutot difficile d'acces parceque construit sur une refonte des méthodes narratives traditionnelles, qu'un livre de Mazarine Pingeot ou d'Amélie Nothomb qui ne sont que des autobiographies masquées. Des livres de pigistes.

 

Je viens de finir 2666 de Roberto Bolaño y'a quelques semaines, j'en ai été bouleversé physiquement. J'ai été pris d'une fievre a la lecture de ce livre, impossible de penser á autre chose, impossible de le refermer, impossible d'en arriver á bout. Et une fois refermé, c'est un abyme qui s'ouvre sous tes pieds, le vertige devant ce mystérieux complot qu'est l'existence. C'est l'oeuvre d'une vie, l'aboutiossement d'une pensée. On peux sans rougir comparer a Crimes Et Chatiments. On pourra relire ce livre trois ou quatre fois, je pense qu'on y découvrira encore des tas de choses et des sens cachés. Je ne dis pas que la littérature ca ne doit etre que ca, que des chefs d'oeuvres utimes et définitifs, mais je ne vois pas qui en France a pu écrire un livre aussi puissant et abouti depuis Céline. Je n'interdit pas á la mauvaise littérature, aux petits livres d'exister, mais qu'on nous donne au moins quelque chose a macher entre deux merdes. Ca devient pénible de plus chercher les bons livres que dans les rayons "Littérature Etrangere".

 

J'aime le cinéma Bis en regard du cinéma classique ou mainstream, une sorte de réaction a la norme, lmais pour moi il n'y a pas de littérature "bis", il n'y a que des mauvais livres. Un mauvais film peux avoir des qualités, ses défauts peuvent meme etre des raisons de l'aimer. Mais cette théorie n'est pas applicable pour la littérature. L'écriture nous vient du fonds des ages, c'est quelque chose de mystérieux, d'incontrolable, d'insondable. Ce n'est pas un "outil de communication", c'est un outil pour deterrer ces choses cachées depuis la fondation du monde.

 

Oui, ce topic est définitivement parti en couilles

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...