Jump to content

Stepfather 3 - Guy Magar - 1992


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

 

Une saga qui n'aurait même pas lieu d'être, surtout si on se rappel un premier film honnête mais qui n'avait diablement pas besoin de deux séquelles !

Passé le second volet qui affichait tout de même Caroline Williams et Meg Foster en tête d'affiche, ce troisième opus se plaît à faire dans la redite. Pire encore, Terry O'Quinn est évincé, le fameux beau-papa se refaisant une beauté chez un plasticien douteux. C'est pratique me direz vous lorsque l'acteur concerné refuse de rempiler !

 

L'ensemble est relativement symptomatique des dtv de l'époque, c'est dire si ça ne sert à rien. On ne peut pas reprocher au spectacle de Madar (a qui l'on doit Les forces du mal) de ne pas être carré : l'ensemble se suit laborieusement, la seule différence étant que le beau-père tente cette fois d'établir deux familles en même temps, ce qui est tout de même assez risqué dans la même ville ! Les situations et les actions du personnage sont ceci dit, plutôt prévisibles.

Robert Wightman est plus jeune et plus fluet que Terry O'Quinn, son sadisme fait parfois mouche : de temps à autre, des scènes gores un peu cradingues viennent débarquer, comme cet amant démonter à coup de pelle ou cet ouvrier littéralement démastiquer au rateau !! On aurait préférer que le film se vautre définitivement dans ce genre de racolage, il aurait été au moins plus divertissant...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...