Jump to content

Fur - Steven Shainbe - 2007


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

J'ai appris l'existence du film y'a juste quelques semaines et force est de constater que c'est passé totalement inaperçu alors que le résultat final n'a rien d'un ratage de dernière minute ou d'un essai honteux...

 

Malgré un ménage tranquille, Diane Arbus (Kidman, toujours au top) n'est guère à l'aise dans l'american way of life cintrée des 50's : l'entreprise de photographie de son mari et de ses parents lui fait de l'ombre et elle traverse séance photo et défilés au bord du malaise. Remettant en cause la passivité de son rôle, elle se met à s'interesser à son nouveau voisin, Lionel, un curieux personnage se cachant derrière des masques et sortant rarement à la lumière du jour.

 

J'ai beaucoup aimé l'idée de rendre hommage à Arbus via sa propre découverte de l'autre Amérique, celle des Freaks et des marginaux qui deviendra la sève de son oeuvre. Au délà de Freaks (le jaillissement de la beauté dans la laideur), on passe du mythe de Alice au pays des merveilles (Diane, gracile dans sa robe bleue, guidée dans un nouveau monde par un lapin blanc et un chemin tracé) à celui de La belle et la bête version Cocteau, où la Bête séduit la dulcinée dans un curieux fracas de douce bestialité et de romantisme pileux.

Dans son rôle de Dandy velu, Robert Downey Jr est bigrement attachant (on dirait un peu Chewbacca avec de la classe ) et d'une histoire de simple fascination, il née une belle histoire d'amour, toujours à la frontière du bizarre et du fantastique. C'est un peu trop long (2h, bon quand même) mais ça vaut le détour.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...