Jump to content

L'enfer vert - Antonio Climati 1988


tromatoxic
 Share

Recommended Posts

 

On y retrouve tout ce qu'on y croise dans les films de cannibales : des animaux torturés, des sauvages qui se torturent entre eux (dont une scène :bom: avec un prisonnier qui se fait bouffer les parties par un boa), des sauvages qui torturent de gentils blancs (dont une scène de torture avec... des fourmis...)

 

 

Côté fesse, seules les indigènes sont hélas foutues à poil, ce qui est bien regrettable vu que l'actrice blanche principale May DESELIGNY est y délicieuse (des yeux à tomber...). On se contente de ses seins magnifiques qui débordent souvent de son débardeur trop ample pour elle.

 

 

Du bon bis avec un paquet de scènes tellement absurdes qu'on ne pourrait plus jamais les voir aujourd'hui.

Dès le départ, la bande de bobos qui décident d'aller s'encanailler chez les bons sauvages ont un grave problème matériel.

Comment se rendre en avion au fin fond de l'amazonie (en fait la guyanne visiblement)?

Et bien la réponse est aussi simple que l'étaient toutes les réponses dans les films bis Italien des 80': on en vole un!

Et notre bande d'explorateur en herbe de voler un petit hydravion en le poussant manuellement de l'aérodrome pour le ramener chez eux et ce tout en poussant tranquillement l'engin en plein centre ville au vu de tous

Link to comment
Share on other sites

car non seulement il ne s'y passe pas grand chose, mais en plus il est avare en scènes crapuleuses.... .

 

Tu oublies quand même la scène terrible où des grenouilles se font à moitié torturer pour une course aux biftons et aussi la scène où un poisson doit être enlevé de l'anus d'un nageur en quasi gros plans

 

Moi aussi dans mon souvenir il était plutôt fadasse, surtout comparé aux classiques en la matière, mais à la revoyure j'ai un peu changé d'avis.

Link to comment
Share on other sites

Pour Kerozene alors: les captures du poisson bien introduit:

 

L'un des indigènes se baigne dans dans le fleuve et se plaint de ses hémoroïdes.

Ah... après vérification, on lui indique qu'il s'agit simplement d'un poisson qui s'est introduit dans son trou de balles!!!

Mais c'est pas grave, ses copains vont l'aider à le retirer!

Quand je vous dis que ce nanar il faut le voir pour le croire!

 

Ouf ça fait du bien quand ça s'arrête!

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...