Jump to content

2016: Das Ende der Nacht - Tim Fehlbaum, 2011


Kerozene
 Share

Recommended Posts

Décidément, Roland Emmerich a de la suite dans les idées.

Et comme 2012, c'est l'année prochaine et que visiblement il y a moyen de capitaliser avant que tout nous pète à la gueule, le voila qui produit "2016: Das Ende der Nacht", un post-apo teuton prévu sur les écrans en septembre en Teutonie.

 

Ca va sans doute faire moins de bruit que 2012, mais spa grave, on se réjouit...

 

 

Link to comment
Share on other sites

je crois que c'est celui là qui s'est tourné en partie en Corse. en tout cas, une prod teutonne de Roland m'a contacté l'an dernier pour que je leur trouve du monde pour les aider quelques jours en juin dernier. Il cherchait des fôrets genre dévastées etc, donc ça doit être ça!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

 

Pas un chef-d’œuvre ni un film d’une folle originalité mais un post-apo plaisant

 

La grosse qualité du film, c’est sa capacité à faire beaucoup avec peu.

 

C’est simple, avec le budget cacahuètes de The Road, Hell fait souvent aussi bien.

 

Une belle cohérence narrative, quelques passages marquants (toute la fin bien glauque à la ferme) et surtout d’excellentes idées visuelles.

 

Des décors bien choisis, un peu de poussière, une profondeur de champ restreinte, un gros travail sur la désaturation de l’image (le film doit énormément à sa photographie) et … ça le fait !

 

Des procédés simples, mais rudement efficaces.

 

Un bel exemple de film où les contraintes budgétaires deviennent un atout, se transforment en un formidable moteur de créativité

 

Un premier-long méritant.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...