Jump to content

Cockneys vs Zombies - Matthias Hoene, 2012


Kerozene
 Share

Recommended Posts

  • 8 months later...
  • 5 months later...

Réalisateur de pub plutôt pas mauvais, Matthias Hoene s'attelle à la tache ardue de passer apres Wright et son Shaun of the Dead dans le genre du film de zomblard en plein quartier populaire eastender de Londres. Et si jamais Wright ne mentionnait spécifiquement l'endroit, Matthias Hoene assume avec son Cokcney du titre.

 

Du Cockney de tous ages (enfin surtout des vieux, et des jeunes, pas trop d'entre deux) qui vont faire face à une énième invasion de zombies. En gros, pour résumer : des ouvriers idiots décèlent une cave fermée par ordre du roi voilà des siècles, se font manger par un reste de zombi qui vivotait dans le coin et est heureux de cette livraison à domicile. Le truc s'étend rapidement, sans qu'on sache comment puisque tout se focalise sur un deux jeunes qui décident de cambrioler une banque, avec leur cousine et un ancien militaire black cramé depuis l'Irak, afin d'avoir assez d'argent pour sauver la maison de retraire de leur grand père, puis se réfugient là bas afin d'organiser la survie.

 

Alors si on peut légitimement pense à Wright, c'est surtout Guy Ritchie qui se fait gentiment copier tout du long du film; et pas de manière supra subtile. C'est presque génant ! Et la présence d'Alan Ford (le monstreux Brick Top de Snatch) ne minimise pas l'impression. Heureusement qu'au final le film est malgré tout sympa à suivre. Ce n'est pas du haut niveau, c'est narrativement ultra faible, méga cheap, mais c'est assez court et par moment drôle pour que pas s'ennuyer. Voir des vieux croulants avec des shotguns a un effet comique naturel. Et on a en plus le droit à la poursuite la plus lente que j'ai jamais vu.

 

Et puis y'a Michelle Ryan

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...