Aller au contenu

Bioshock Infinite - 2013


Messages recommandés

La même.

 

Bioshock 1 reste un mystère dans ma vie de gamer. J'ai surkiffé le début du jeu à un point que vous pouvez pas imaginer (en fait si, mais c'est une figure de style), puis j'ai continué tranquillou. Puis un jour j'avais autre chose à faire le soir et j'y ai plus touché. Et ça me manque pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout le monde a donc subi la malédiction Bioshock parce comme les autres. J'ai quasi fini le premier et j'ai assez vite abandonné le second (que j'ai eu avec une figurine de petite sœur). J'ai pas mal joué au multi du deux par contre. Le nouveau cru je l'attends, les images font envie mais je me méfie .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma grosse attente de 2013 perso, avec Thief 4 s'il sort cette année mais j'en doute

 

C'est con parce que Bioshock 2 est amha meilleur que le premier, surtout avec certains DLC super réussis (l'Antre de Minerve notamment).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...

Je m'y etais pris en deux temps pour finir Bioshock 1, la première fois j'avais pas trop accroché au gameplay plus que ça, mais c'était beaaaaaau. Je m'y remis ensuite quelques mois plus tard, et fini d'une traite en ayant finalement beaucoup aimé. Le 2 par contre, j'y ai touché 10 minutes et c'est tout.

 

Suite aux avis dithyrambiques des joueurs et de la presse, j'ai acheté et fini d'une traite "Infinite". Et je ne serai pas aussi positif. C'est très joli et interessant au début, mais alors les 80% qui composent le milieu du jeu sont plutôt lassants, et y'a pas mal de trucs gênants (l'IA des ennemis est régulièrement assez foireuse, et puis tu te balades avec un gros flingue dans des bureaux habités, tu fouilles tous les tiroirs devant eux, personne ne te remarque : pour l'immersion, c'est pas gagné ; quant au développement de l'intrigue, c'est pas passionnant ces histoires de sectes tout ça, j'ai l'impression de ne voir que ça dans les derniers FPS auxquels j'ai joué).

 

Et puis c'est vrai que le final rattrape tout. Tout d'abord le design des deux niveaux finaux est fantastique, c'est aussi très bien écrit et le gameplay est enfin au service de l'intrigue, et pas l'inverse. Du coup ça finit sur une jolie note qui fait presque oublier la tristesse des niveaux précédents.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
c'est pas passionnant ces histoires de sectes tout ça

de quelles histoires de sectes tu parles dans ce jeu ????

 

(l'IA des ennemis est régulièrement assez foireuse, et puis tu te balades avec un gros flingue dans des bureaux habités, tu fouilles tous les tiroirs devant eux, personne ne te remarque :

re- tu l'as joué en quel mode ?

 

Sinon niveau gameplay / exploration / intensité , je resterai toujours un inconditionnel du 1er épisode (je mets le 2 entre parenthèse, du fait de la non participation de Levine / Irrational), par contre niveau histoire, complexité, intrigue et "philosophie" cet Infinite atteint un niveau incroyable, la fin m'a littéralement scotché, ça remet TOUTE l'histoire du jeu en cause (et donc du 1 par conséquent), un putain de coup de génie !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai joue en mode moyen. Je ne parlais pas des mechants mais des citoyens lambda dans la ville, ils sont la pour decorer et alimenter l'histoire au detour d'une conversation qu'on peut espionner mais tu es completement invisible a leurs yeux.

 

Quant au cote secte, bein quand meme Comstock est le fondateur de Columbia et cree son propre courant religieux. C'est base sur le christianisme mais bon comme plein de sectes, il dit avoir recu une vision du futur par an archange et est non seulement se reclame un prophete mais fait basculer Columbia en theocratie avec culte de la personnalite et tendances eugenistes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fini à l'instant et je laisse un peu décanter, mais grosso merdo j'ai adoré.

 

Visuellement c'est sublime (sur PC tout à fond, j'ai pas vu les versions consoles), les combats sont meilleurs et plus funs, et la fin est un gros mindfuck qui amène plein de discussions, c'est super intéressant.

 

En tout cas on est loin de la grosse production merdeuse pour faire du cash, c'est en jouant à ce genre de jeux que je me dis que le média grandit un peu (même si BI a des défauts on est tout à fait d'accord).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De ce que j'ai lu, y a des textures et des effets "au rabais" sur console (genre effet de fumée en 2d) plus un game play plutôt optimisé pour Clavier souris qui fait que le PC est clairement conseillé.

Il me tarde clairement de m'y mettre, dés que j'ai fini Dishonored, ce qui ne saurait tarder

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon ben j'ai pas attendu et craqué pour la version PC.

C'est vraiment excellent a tout point de vue pour l'instant.

Gros coup de cœur pour la séquence dont je sors avec les galeries reconstituants les batailles ou plus tot dans le jeu la rencontre avec la demoiselle.

Le coté FPS m’inquiète un peu (overdose du genre je pense) et je suis un peu paumé sur les rails pour l'instant mais c'est super jouable, plutôt facile et pinaize que c'est beau

La ville, les personnages, le ressenti,tout est a l'opposé de Bioshock mais on baigne quand même dans le même univers steampunk, sauf que la , on en prend plein les yeux

Du bien bel ouvrage

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...