Jump to content

Un flic - Jean Pierre Melville - 1972


DPG
 Share

Recommended Posts

Revu ce week-end le dernier film de Melville, et toujours un constat mitigé. On est certes loin des grandes réussites policières de l'homme au Stetson, mais il y a quand même de beaux restes dans ce polar froid qui rejoue encore et toujours ces histoires de gendarmes et voleurs solitaires qui se traquent en silence. L'ouverture est quand même un joli petit morceau, le cast est chatoyant, les séquences intérieures du train font leur petit effet. Alors oui, il reste ces maquettes dégueulasses dont on se demande, encore et toujours, comment Melville a pu croire que ça ferait l'affaire, mais le film n'est pas non plus le ratage absolu pour lequel on tente un peu trop de le faire passer. Juste un polar honnête, petite série B modeste, forcément décevant de la part de son auteur, vu qu'il passe après des classiques du genre, mais en soi plutôt fréquentable.

 

Link to comment
Share on other sites

J'ai vu le début, très réussi en effet avec son atmosphère de mort avec cette banque plantée au milieu d'une station balnéaire déserte. Pas vu encore les fameuses maquettes ratées. Honnêtement, j'ai décroché dès que Delon apparait à cause de son rôle de flic taciturne qu'il a ensuite décliné jusqu'à plus soif.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...