Jump to content

Saving Mr Banks - John Lee Hancock (2013)


Benj
 Share

Recommended Posts

Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, “Mary Poppins”, celui-ci leur fait une promesse... qu’il mettra vingt ans à tenir !

Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, femme têtue et inflexible qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne bien aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contrecoeur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé...

Au cours de deux semaines intenses en 1961, Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière. Armé de ses story-boards bourrés d’imagination et des chansons pleines d’entrain composées par les talentueux frères Sherman, il jette toutes ses forces dans l’offensive, mais l’ombrageuse auteure ne cède pas. Impuissant, il voit peu à peu le projet lui échapper...

Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur les fantômes qui la hantent. Ensemble, ils finiront par créer l’un des films les plus inoubliables de l’histoire du 7ème art...

a5kYmrjongg

 

Si on en a rien à foutre de Mary Poppins autant passer son chemin. Et encore parce qu'on apprend pas grand chose à part que l'écrivain était casse burnes.

Toute l'histoire sous jacente avec Colin Farell est cul cul la praline. Y'a vraiment une esthétique guimauve gerbante pendant tout le film.

A part ça, réalisation sans étincelles, acteurs corrects, Paul Giamatti pèse toujours autant (même après régime) et puis c'est tout.

Un film pour vieux.

Link to comment
Share on other sites

C'est surtout un film pour les amoureux de Mary Poppins donc si c'est pas le cas, vous risquerez de vous demander pourquoi vous êtes là ( même si Thompson et Hanks sont très bons). J'ai trouvé joli comme tout et passionnant, n'étant absolument pas au courant du combat qu'à mener Disney pour adapter Mary Poppins. Seul hic : les passages en Australie sont en effet ultra mélo de la mort, avec un Colin Farrel assez casse couille. Mais voir Disney faire preuve d'un peu de maturité et s'engager dans un produit aussi inhabituel (façon période 80's), c'est plutôt sympa en fin de compte...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...