Jump to content

Nebraska - Alexander Payne - 2014


Yatta-Man
 Share

Recommended Posts

 

Gros coup de coeur que ce Nebraska. Un film racontant l'histoire d'un homme sur sa fin de vie, persuadé d'avoir gagné à une loterie commerciale, dont tout le monde se tue à lui répéter que c'est une arnaque. Il décide tout de même de partir à Lincoln, dans le Nébraska, pour partir chercher son prétendu gain. L'occasion pour lui et sa famille de recroiser quelques connaissances.

 

Un vrai beau film. Le film n'est pas un claquage de beignet dans le sens où il n'y a pas vraiment de scènes marquantes, d'idées folles ou de plans à tomber (malgré un film entièrement en noir et blanc et une belle photo), mais le film se maintient de bout en bout. Le film est fort attachant, tout comme ses personnages, notamment ce vieux complètement paumé incarné par Bruce Dern, et sa famille de doux dingues. C'est jamais chiant, c'est un film dans lequel on se sent bien. C'est attachant et émouvant, mais jamais tire-larmes, c'est aussi drôle par moments, la principale qualité du film est d'être ultra simple, et jamais de créer des quiproquos qui vont durer trois plombes, malgré sa durée de 2h. Le film créé des situations simples et qui marchent. Bref, un vrai vrai coup de coeur. Et puis ça fait plaisir de revoir Will Forte.

 

Seul défaut du film: l'affiche française. Sérieusement, les mecs...

 

Link to comment
Share on other sites

Epouvantable de prétention et de platitude, un noir et blanc qui ne sert A RIEN si ce n'est à se faire sélectionner en festival, des gags téléphonés prévisibles deux scènes à l'avance, tout comme les moments d'émotion qui ne tiennent debout que parce que les acteurs sont bons. Enfin pas tous, la mère, j'avais envie de l'euthanasier tellement elle me gonflait.

Un critique parlait de film arty-ficiel, c'est très exactement ce que j'ai ressenti. En fait, c'est même la seule chose que j''ai ressenti pendant ces 2h d'ennui.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...