Jump to content

Beyond Clueless - Charlie Lyne (2014)


Steve
 Share

Recommended Posts

 

 

Une étude approfondie, à travers plus de 200 classiques modernes, qui se penche sur le phénomène du teen-movie. Le film se concentre sur la période allant de 1995 à 2004 et revisite des comédies telles que Clueless, Dangereuse Séduction ou encore Lolita Malgré moi.

 

 

C'était beau !!! Un bijou de nostalgie, une ode à un genre mal-aimé. On est pas dans un assemblage d'interviews, mais uniquement un très très long supercut de teen-movies dont les thèmes qui les lient sont surlignés, exploités et analysés par la voix off de Fairuza Balk (la Nancy the The Craft - Dangereuse alliance). Ca fait un peu genre vidéo sur le compte viméo d'un étudiant en cinéma (d'ailleurs je me demande quel trou juridique le distributeur a pu trouver pour exploiter les images de ces centaines de films), mais la passion est là et elle est communicative. L'analyse est poussée, parfois un peu trop (Lyne prête un sous-texte à certains films qui ne sont pas voulus je pense, mais ça fait partie du jeu de l'analyse de film on le sait). Le score par Summer Camp est un délice.

 

Bon le trailer en dessous n'est composé d'aucune image du film, pour des raisons de droits j'imagine.

 

Le film est en salles en France en ce moment. Ne craignez pas de ne pas être la cible, le doc aborde en majorité le sous-genre bis du teen movie.

 

Jeremie, ce film est pour toi !

 

DEz8pdxslYU

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

on a pu le voir en avant première en présence de Lyne, on était assez partagé entre l'exercice hyper scolaire et le bon esprit communicatif. Lyne est un gars qui à l'air d'avoir 16 ans et en a 26 (je crois), et qui les aura toute sa vie Il nous a lui même raconté que le film a été monté dans sa chambre avec ses postes et avait pas vraiment pour but une sortie internationale, ca plus le fait qu'il est très jeune je me dis que ca explique peut etre le coté trop didactique.

Concernant les extraits, apparemment, légalement, dans le cadre d'une illustration, il peut réutiliser les images. Ca me parait un peu curieux étant donné que c'est 100% de réutilisation et certains films sont mêmes racontés complètement (choix curieux aussi) pour expliquer son propos.

Il a expliquer aussi avoir fait ce doc un peu comme une therapie pour (contre) son obsession des films teenage et donc ne plus trop voir plus du tout en regarder aujourd'hui.

Personnellement j'ai trouvé ca un peu frustrant et léger, même si bien sur le travail de recherche et montage sur ces 200 films est remarquable, et surtout curieux qu'il ai choisi de s’arrêter sur certains films (comme the craft ou eurotrip) pas ou très peu sur d'autres qui sont pour moi nettement plus important (comme ghost world et rules of attraction)

bon comme il souligne que eurotrip est son préféré un peu finalement et que pour lui ca parle d'homosexualité cachée et qu'il a fait ce doc comme une thérapie, chacun y voit ce qu'il veut ... ou pas.

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

Merci pour ces précisions, Norman. Savoir que le mec a fait ça dans son coin tel un gros geek de base est rassurant, parce que le résultat m'a parru vraiment laborieux et un peu prise de chou avec son blabla poussif à la limite de l'artificialité. Le sujet prêtait pourtant à quelque chose plus marrant et décalé, mais peut-être que le focus post-Clueless impose justement cette position.... Parce qu'avant "Clueless", il y eu des trucs quand même bien plus passionnant: "Breakfast Club", "Class 1984", "Porky's", etc... le titre annoncet la couleur, le focus est sur les films produits après 1995 et ma foi, ils ne sont pas si intéressants et "Beyond Clueless" tend à le confirmer.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...