Jump to content

Adaline - Lee Toland Krieger 2015


Lord Ruthven

Recommended Posts

 

Suite à un accident de voiture, Adaline ne vieillit plus et traverse les époques. Elle s'interdit de fait toute relation amoureuse, jusqu'à sa rencontre avec Ellis.

 

Nous sommes tous témoins, Adaline est chrome et fonce vers la rambarde en hurlant...ah non je me trompe de film.

 

Sinon c'est plutôt mignon, et ça ne raconte pas forcément plus que le résumé ci-dessus. Le côté conte de fée moderne et le charme des acteurs font passer la pillule toute seule. L'actrice principale est mignonne comme tout et Harrison Ford trouve enfin un rôle où il peut assumer son âge et ça lui va bien.

 

Agréable.

 

Pour ce que c'est, un peu cher en e-cinéma, néanmoins.

Link to comment
Share on other sites

J'étais à la soirée de lancement de ce film dans les locaux de TF1, et les petits fours étaient vraiment excellents. J'ai un souvenir ému pour les mini-religieuses avec du chocolat en haut et de la mousse fruit de la passion en bas.

 

Pour ce qui est du film, j'ai trouvé que c'était pas mal pour une comédie romantique, mais que le film avait un peu le cul entre deux chaises. Je pense que le réalisateur a voulu faire un film "sophistiqué", avec ses personnages cultivés (Adaline travaille aux archives de la ville, son amoureux est un riche donateur, Harrison Ford un astronome) ses références à Jean-Pierre Jeunet, et son intrigue gentiment S-F, sans vouloir renier les codes du genre (au final ce n'est pas très différent d'un film avec Sandra Bullock).

 

J'ai trouvé ça assez chouette, même si, quand on y pense sur plus de la durée du film, le scénario est un générateur de fridge horror

 

 

On parle quand même d'une femme qui a vécu une histoire passionnée avec le père et le fils à deux époques charnières de leur vie : les repas de famille vont être sympas

et la morale est pas ultra - féministe :

 

 

trouver le prince charmant auprès duquel on peut accepter de vieillir et de mourir

 

 

Après, pour ce qui est de l'aspect e-cinema : le film a fait 41 millions de dollars aux Etats-Unis. C'est pas mal quand même.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...