Jump to content

Lolo - Julie Delpy - 2015


DPG

Recommended Posts

En thalasso à Biarritz avec sa meilleure amie, Violette, quadra parisienne travaillant dans la mode, rencontre Jean-René, un modeste informaticien fraîchement divorcé. Après des années de solitude, elle se laisse séduire. Il la rejoint à Paris, tentant de s'adapter au microcosme parisien dans lequel elle évolue. Mais c’est sans compter sur la présence de Lolo, le fils chéri de Violette, prêt à tout pour détruire le couple naissant et conserver sa place de favori.

 

 

Après des premiers films en tant que réalisatrice plutôt atypiques, drôles et attachants, on pouvait espérer que la présence de Julie Delpy derrière la cam' allait permettre d'amener un peu de folie à la "comédie blockbuster à la française", mais malheureusement, c'est un échec... Absolument rien ne permet à cette comédie de sortir un peu du lot de tout ce qu'on nous produit à longueur d'années avec Kad, Dubosc, Boon, etc... Les gags sont balourds, les situations réchauffent non stop des trucs déjà vus des centaines de fois, ça manque complètement de folie, de peps, tout est mollasson, cliché, pas drôle, prévisible... Le perso de K.Viard qui se veut sans doute décalé et cru sonne juste comme un Bigard au féminin... Boon fait du Boon, Delpy nous joue une énième quadra parisienne horripilante, Vincent Lacoste fait (déjà !) du Vincent Lacoste... Et quand le film, sur la fin (mais déjà trop tard) tente de sortir un peu des rails pour aller explorer une autre direction, ça tombe aussi complètement à l'eau... Bref, ça ne fonctionne jamais, ni quand ça veut être drôle, ni quand ça veut être plus grinçant, mordant... Pas grand chose à sauver si ce n'est un joli générique d'ouverture. Tant pis.

 

Link to comment
Share on other sites

J'avais été un peu scandalisé pour le choix de Danyboon (que je hais), et puis je me suis dis qu'elle était plus intelligente que ça, que ça cachait peut-être autre chose. Et puis j'ai vu la b.a et je suis mort.

Et vu ce que tu dis (et ce que j'entends), y'a pas tromperie sur la marchandise : c'est de la comédie populo bien dégueulasse. Je passe mon tour du coup

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...