Jump to content

Asylum - Roy Ward Baker (1972)


Léo
 Share

Recommended Posts

Asylum.jpg

Le docteur Martin, un jeune psychiatre, postule pour une place dans un petit asile dans un coin reculé d'Angleterre. L'homme qui le reçoit requiert, comme examen d'embauche, de discerner celui qui parmi les quatre patients du lieu, fut son associé avant de perdre la raison et l'agresser. Martin les visite un à un et écoute leur histoire.

 

Un petit film d'horreur à sketches bien sympa, ou plutôt un "film à tiroir", les quatre histoires étant reliées par un même fil conducteur. Un sous genre qui fit alors le succès de la Amicus, compagnie trop souvent comparée à un ersatz cheap de la Hammer, à tort.

 

C'est gentiment kitsch et désuet. Roy Ward Baker, le plus sous-estimé des artisans de l'horreur british, emballe tout ça de manière impeccable. En plus c'est écrit par Robert Bloch, l'auteur de Psychose, la classe !

il s'y dégage une ambiance gothique très 60's et en même temps on voit bien que ça date de la décennie suivante, ça cause drogues, adultère et il y a même un peu de gore (très sage). Et quel casting ! Peter Cushing, Charlotte Rampling, Patrick Magee, Britt Ekland, Robert Powell... Du beau monde !

 

Après, comme à peu près tous les films à sketches, c'est un peu inégal (le segment avec Charlotte Rampling n'est pas fameux) et le budget semble très serré. Les effets spéciaux sont rares et rudimentaires, peu de scènes filmées en extérieur et un nombre d'acteurs réduit...

 

Rien qui ne vienne gâche le plaisir pour autant, ça reste un chouette divertissement old school !

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...