Jump to content

Final fantasy VII : Advent Children - Nomura/Nozue - 2005


Blame

Recommended Posts

La bande-annonce tourne chez moi depuis plus de six mois. Elle est sublime... Un film qui mériterait mieux qu'une sortie DVD direct. Sinon c'est clair qu'on en parle depuis pas mal de temps. Censé être une révolution dans l'univers de l'animation 3D, c'est plus trop ça apparement.
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
Hum ... Je vous aurais bien résumé l'histoire, si j'avais entravé quoi que ce soit. Le problème c'est que je n'ai strictement [u]rien[/u] compris, mais rien de rien ! Tout ce que je peux dire c'est qu'il y a un virus qui affecte plein de monde dans un monde futuriste, et qu'il y a des mecs avec des cheveux gris clair qui cherchent un truc qui s'appelle "la Mère", que d'autres appellent "Tête de Genova", mais qui aufinal ressemble à du slime vert dans une caisse. Voilà ! :D La première moitié du film m'a paru interminable, j'ai failli lâcher l'affaire très tôt. C'est une suite de scènes sans vraiment de logique, avec des flashbacks et des arrêts sur les songes du personnage principal histoire que je sois encore plus largué. En fait on aurait dit un jeu avec toutes les cinématiques mises bout à bout. La deuxième partie est mieux, c'est juste 45 minutes d'action ininterrompue, au moins on ne s'emmerde plus à essayer de comprendre. Bon, les scènes d'action sont la plupart du temps illisibles (mention spéciale à celle qui se passe dans une forêt pétrifiée, un grand moment de fouillis où on ne sait pas qui tape qui, alors qu'il n'y a que deux ou trois mecs qui se battent), mais comme ça défouraille pas mal ça permet de passer le temps jusqu'à la fin. Par contre niveau technique c'est carrément l'hallu. J'ai jamais vu un tel souci du détail sur les reflets, les liquides, les textures des fringues, la lumière, les différentes matières. Par moments c'est limite si j'en restais pas bouche bée. Pour les personnages il y a du bon et du moins bon. Certains sont très expressifs, comme le rouquin, d'autres beaucoup moins. Mais dans l'ensemble c'est quand même très réussi. Mauvais point pour la musique, du pseudo-orchestral mixé avec du rock merdeux, qui en plus d'être à chier est particulièrement mal intégrée à l'action. Une belle démo technique, je le reconnais, mais une histoire bidon, entre Spirits Within et Wonderful Days, pratiquement impossible à piger si vous n'êtes pas un exégète de Final Fantasy 7 le jeu. Au final j'ai quand même préféré le premier film, même s'il est techniquement moins abouti.
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 2 years later...
×
×
  • Create New...