Jump to content

Le futur des années 80


NickLezob

Recommended Posts

Ci dessous une compilation indispensablement géniale qui me donne envie de découvrir les groupes obscurs de cette époque dont plus personne ne parle d'ou post...si ceux qui dans les eighties ont été fans de new wave, no wave, punk, postpunk, synthe pop, New Deutch, Disco, Indus, Noise, Electro et j'en passe, ont des noms (du zarb et du surprenant) à me soumettre, ça m'interesse! [img]http://www.tigersushi.com/site/sybsc/images/cd.jpg[/img] avec entre autres des titres de : -Artefact, le groupe de l'écrivain schizo Dantec, et c'est excellent -Metal Boys, la variante de Metal Urbain et la c'est pas top! -Ruth et un magnifique titre synthepop Roman Photo -The Hypothetical Prophets, la grosse claque... -CHARLES DE GOAL, NINI RAVIOLETTE, J.J. BURNEL, MATHEMATIQUE MODERNES, JACNO, TIM BLAKE (ex de Gong), BERNARD SZAJNER, THE DROIDS, KAS PRODUCT, RICHARD PINHAS
Link to comment
Share on other sites

texte issu de http://www.tigersushi.com : "Le couple Cold wave par exellence. Spatsz, ex-infirmier en psychiatrie à Nancy reconverti en sorcier des machines, et Mona Soyoc, la feline née à Stamford, d’origine Argentine, toute en grâce glacée. Sans doute un des groupes de l’époque à avoir le plus marqué sa génération. La légende dit que l’album Try Out dont est tiré le morceau SYBSC aurait été enregistré dans une vieille maison de campagne dont toutes les fenêtres avaient été condamnée afin supprimer la notion du jour et de la nuit. So cold…" le titre présent sur la compile est super efficace et rentre dedans :P
Link to comment
Share on other sites

un peu de post-krautrock, kikaime ??? [img]http://images-eu.amazon.com/images/P/B0000BXBWO.03.LZZZZZZZ.jpg[/img] Foyer des Arts, léger et dansant mais quand meme schiz (me fait penser aux premiers Clock DVA ou Palais Schaumburg) [img]http://www.musicmatic.de/P/PlanDer1a.jpg[/img] Electro nawak fin seventies qui rappelle autant The Residents (jusqu'à la repompe de sons et d'atmosphère sur un de leurs album) que DAF, Geri Reig et Normalette Surprise sont excellents [img]http://www.musicmatic.de/P/PalaisS1a.jpg[/img] Rock Zarb Allemand mortel [img]http://www.backagain.de/ndw/duotroni.jpg[/img] pur synthe pop du tout début des eighties
Link to comment
Share on other sites

je t'avoue que je charge pas mal, déja à cause d'une curiosité qui dépasse de loin les capacités de mon portefeuille, et aussi car tout ça n'est pas facilement trouvable, une partie n'existant qu'en k7 ou vynil...puis aucun disquaire spécialisé ne correspond à mes attentes (en tout cas sur Paris) mais dès que je trouve un truc, j'achète (par fétichisme, je n'ai par exemple pas une seule copie de film chez moi) soolsiick est un terrain de jeux extraordinaire pour déterrer des trucs de dinguos, des années 50 à 80 :crazymeuh:
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Bon j'ai réussi à mettre la main (hum) sur la compil So young..., merci, c'est excellent. Je connaissais déjà Jacno mais le morceau sur le disque est génial, les Hypothetical Prophets et Bernard Szajner c'est mortel...
Link to comment
Share on other sites

[quote="Prodigy"]Bon j'ai réussi à mettre la main (hum) sur la compil So young..., merci, c'est excellent. Je connaissais déjà Jacno mais le morceau sur le disque est génial, les Hypothetical Prophets et Bernard Szajner c'est mortel...[/quote] cool! :P depuis j'ai reussi à mettre la main (comme tu dis hum...) sur des albums de : -Kas Product (le titre sur la compile est le plus efficace quand meme) -Ruth (idem mais très bien quand même) -Droids (excellent!) -Nini Raviolette (schizo / rigolo) -Charles de Goal -Jacno (un titre génial avec Elie Medeiros) -Moderne Par contre Hypothetical Prophets je trouve rien :( (de loin le morceau que je préfère sur So Young) Découvert aussi pas mal d'albums de Heldon (Richard Pinhas) excellent groupe français seventies d'electro / prog jazz :P
Link to comment
Share on other sites

[quote]THE DROIDS Fabrice Cuitade est chef de produit chez Barclay dans les années 70 quand il fonde Egg, label censé concurrencer Virgin sur lequel il signe Heldon entre autres. Et un jour il voit La Guerre des Etoiles au cinéma et là il a une révélation : il doit faire un disque sur « la Force ». Ca donne les Droids, disque concept devenu rareté parmi les raretés.[/quote] :D
Link to comment
Share on other sites

La vache, si je m'attendais un jour à lire un sujet citant les Hypothetical Prophets, groupe quasi inconnu même des amateurs d'industriel !!! :shock: :crazymeuh: En tout cas, ça fait vraiment plaisir de voir qu'une compilation aussi obscure que "So young but so cold" réussit à faire découvrir un morceau comme "Wallenberg". :P J'avais complétement bloqué sur ce titre implacablement émouvant que la radio "La Voix du Lézard" avait diffusé à l'époque. Au point de me l'enregistrer sur K7 et de me dégoter pour 10 balles vers 86 l'album chez Boulinier (avec malheureusement un coin coupé comme c'était le cas pour les vinyls vendus en gros). Ce groupe reste un mystère et je n'ai qu'une source d'information à leur propos, l'excellent et meilleur livre sur les -vraies - années 80 : "Une scène-jeunesse" de Brice Couturier. Au chapitre "Symphonies pour hangars déserts", je cite : "Les Prophètes (Hypothètiques, souhaitons-le) sont deux en tout, l'un Américain, l'autre Français. J'ai promis de respecter l'anonymat de ce dernier, musicien connu par ailleurs, et me contenterai de relever, une fois encore, l'étrange attrait de toute scène pour la clandestinité, les tenues camouflages. Genesis [P-Orridge] et ses invariables pantalons de treillis, les tenus léopard ou les uniformes noirs d'autres musiciens et habitués de l'Usine Palikao. Je les ai rencontrés un soir sur le Libre-Service de Radio 7. Ils nous fascinaient tous par leur refus de fournir la moindre explication sur l'esprit qui présidait à leur démarche; L'Américain utilisant judicieusement toutes ressources d'un français hésitant pour en dire le moins possible. Le Français ne hasardant que quelques paroles sibillynes. Mais ils avaient sous le bras, comme on dit, une fameuse galette. La version anglaise de "Wallenberg", un hommage à ce jeune suédois qui a oser défier Adolf Eichmann à Budapest en 1944, a arraché à ses griffes plus de 30 000 juifs hongrois, avec pour toute arme, une audace à toute épreuve. On sait, grâce à TF1 (deux émissions lui ont été justement consacrées en novembre 1982), qu'il devait disparaître finalement dans les profondeurs gelées du Grand Empire d'Orient... Sur le premier 33 tours des Prophètes (Hypothétiques) sorti en 1982, figure la version française de "Wallenberg" qui constitue à mes yeux l'une des réussites les plus manifestes des manipulations sonores industrielles. Un synthétiseur tient un accord qui vous caresse délicatement les nerfs - dans le sens inverse du poil. Une machine à rythmes martèle son tempo lancinant, lent comme un train au ralenti. Un claquement de fouet cingle à intervalles réguliers un saxophone qui répète inlassablement le même thème, grave et douloureux. Et puis nous arrive cette voix, synthétique, sans passion, celle d'un constat objectif, qui déroule l'histoire vraie de Raoul Wallenberg. Mais le matériel littéraire est astucieusement découpé, à la manière de télex mis bout à bout..." Voilà, l'énigme demeure : amis de l'inclassable, bonsoir ! 8) ROCAMBOLE
Link to comment
Share on other sites

Merci pour toutes ces infos :P Ce titre, "Wallenberg" je ne m'en remet toujours pas (texte magnifique, saxo à en pleurer, rythme hypnotique, c'est fantastique) donc heureux d'apprendre qu'ils ont enregistré un album! Par contre, pour le trouver, pas l'air évident....tu n'aurais pas l'intention d'en faire un cdr par hasard? :D Si jamais tu sais si on peut encore trouver ce livre, ça m'interesse aussi :-D [color=red]edit : trouvé et commandé sur Price pour pas grand chose, j'ai hâte[/color]
Link to comment
Share on other sites

Heureux de voir que tu as pu chopper aussi vite ce bouquin (ah la la, c'est beau internet quand même...). Pour ma part, j'avais eu un mal de chien à le trouver à l'époque ! Pour finir, je l'avais eu d'occasion à la librairie parisienne "L'Harmattan" et c'était l'exemplaire dédicacé à l'enfant du rock, Philippe Manoeuvre !! :D Sans mentir, moi qui n'ai pas du tout l'habitude de revenir sur un livre (romans compris), c'est sans doute LE bouquin que j'ai le plus relu ! :shock: Fascination totale. Je ne veux pas le survendre et ainsi entraîner une déception quand tu le découvriras mais je reste assez admiratif devant ce mec : il sort en septembre 83 (!) un ouvrage qui rapporte ce qu'il y a de plus difficile à mettre sur papier : l'air du temps. Et ses analyses sont judicieuses alors que le type est sensé ne pas avoir de recul (83, je répète !! :shock: ). Et les oeuvres, groupes, etc qu'il choisit de chroniquer, sont également hyper bien choisis. Seul bémol mineur : son côté militant socialiste qui me parle super moyen :D . Mais enfin bon, j'ai toujours dit que si j'avais le courage d'écrire un livre sur ces fameuses "vraies" années 80 (1977-1985), le livre de Couturier en serait un pilier ! Concernant l'album, désolé ! Je ne l'ai pas moi-même écouté depuis une bonne quinzaine d'années... faute de platine ! :roll: Il faut vraiment que je m'en achète une pour me faire des CDR de tous ces albums jamais réédités... ROCAMBOLE
Link to comment
Share on other sites

[quote="Prodigy"] Je suis en rute toute la journée, c'est moins bon signe :o[/quote] :shock: j'adore ce roman photo, pareil, impossible de me l'enlever du crâne (par contre il semble etre le seul tube interplanétaire de leur album, enfin le reste est pas mal aussi)
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Après l'avoir écouté en boucle chez moi, après l'avoir écouté en boucle dans la voiture, me voila en train de l'écouter plus que raison avec le baladeur dans les transport en commun ! Pas un déchet dans cette compile, bien entendu les morceau Roman photo et Wallenberg sont carrément divin, mais d'autre mérite leur attention tel So Young But So Cold de Kas Product qui font carrément la pêche. Mais surtout mon bijoux de la compile reste la dernier track Iceland de Richard Pinhas qui est tout simplement envoûtante (j'écoute plus que ça, je deviens fou, je rentre en transe !!)
Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...