Jump to content

Wu ji la legende des cavaliers du vent - Chen Kaige - 2006


ParaNorman
 Share

Recommended Posts

 

synopsis Alors qu'une jeune fille signe un pacte qui doit sceller sa gloire, elle se retrouve piégé 20 ans plus tard, sans amour. Pendant ce temps, un général va mener bataille contre des barbares et va se retrouver lié à un esclave. Tous les trois vont voir leur destins se croiser parmi d'autres et changer leurs vies à jamais.

 

même synopsis Alors qu'une gamine signe un pacte dans un décor en image de synthèse tout pourri, elle se retrouve super bandante à couper la bite de kéro au cutter mais dans un chateau tout moche avec un roi qui joue très mal. Pendant ce temps, un général qui joue pas très bien avec une armure à mourir de rire va mener une bataille (avec des images de synthèse qui piquent les yeux) contre des barbares qui jouent dans une comédie à croire, et va se retrouver lié à un esclave plutot con et qui joue pas très bien non plus. Le reste du scénar consiste à courir à droite, puis à gauche pour faire style qui se passe plein de truc, remuer un peu de vent, mettre de la synthèse toute moche, et des bastons à couper le souffle, notamment sur deux trois mouvements de camera en plein combat, complètement dingues.

 

j'ai pas compris le rapport avec le sous-titre francais : "la légende des cavaliers du vent".

après le chef-d'oeuvre, tigre et dragon, le sur-esthetique mais merveilleux "hero", l'exagéré et chiant "secret des poignards volants", voici "wu-ji". Si la production continue comme ca, on aura des wu xia pian de plus en plus froids, sur-symbolique (à la limite du ridicule ici avec sa cage à oiseau géante), complètement ininterressant scénaristiquement (de mon point de vue bien sur)

reste quand même quelques combats bluffants et d'autres naze : comment faire pour donner plus de pêche à une baston? Acceler l'image. super. A noter aussi l'épée du méchant qui m'aura valut quelques rires, notamment dans sa symbolique à deux balles.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...
  • 2 weeks later...

Dire que je suis allé voir ce truc en salle lors de sa sortie. Bourré d'effets numériques à peine supportables, notamment l'arsouille poursuivi par un troupeau de buffles (??? gnous asiatiques ???) dans un fond de vallée qui vire à la course de voiture en jeu d'arcade. Ridicule.

 

Même pas beau, et très creux.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...