Jump to content

An Inconvenient Truth - Davis Guggenheim (2006)


NickLezob

Recommended Posts

 

Ou comment pendant 1 heure et demie Al gore te démontre par A + B que notre génération a toutes les chances de vivre une catastrophe climatique sans précédent.

 

On y apprend rien de bien neuf concernant la situation déplorable de notre planète, sauf que l'échéance dramatique est bien plus proche qu'on veut nous le faire croire.

 

La seule solution, mettre un stop à l'industrialisation à outrance et à une évolution démographique de malade. Il aura fallu 2000 ans à l'humanité pour atteindre 1 milliard d'individus. Mais à peine une centaine d'années pour etre plus de 6 milliards. En 2050 on devrait être plus de 9 milliards de connards.

 

En gros, vite une bonne guerre. Post Nuuuuuuuuuuuuuuuuuke

 

Un glacier au Perou en 1980 et le même en 2002. Sans glaciers, plus d'équilibre climatique, sans glaciers, "Le jour d'après" on va le vivre pour de vrai

 

Dans l'cul les neiges du Kilimanjaro

Link to comment
Share on other sites

mais c'est pas du cinéma tu sais

 

pour en revenir au film j'ai lu je ne sais plus où que Al Gore s'est plain à Deauville ou dans un autre festival que la climatisation de sa suite ne marchait pas bien pour un mec qui veut dénoncer la pollution c'est un peu limite Enfoiré de politique !

Link to comment
Share on other sites

Ce qui fait chier c'est que je serai mort quand la terre ressemblera au monde de Mad Max.

 

Dommage, j'aurais bien aimé me balader en bagnole pourrite sur des routes désolées, choper des gonzesses avec un grand filet de pêche, et les violer après les avoir emplalées contre un arbre mort ....

Link to comment
Share on other sites

Alala, quel pessimiste. Dans 15 ans, plus de Grande Bretagne, plus d'Europe du Nord, plus de Sri lanka qu'il dit le Al Gore. Et c'est qu'un début. T'inquiètes, tout va bien se passer. On en violera des connasses et des enfants avant de leur enfoncer un fusil à pompe dans le cul!

Link to comment
Share on other sites

le film est assez remarquable quant à l'exposé de la situation. Pour faire référence à l'un des exemples cités, je suis allé à la Mer de Glace il y a pas un mois et le contraste avec ce que je connaissais il y a dix ans est déjà saisissant . Je suis ressorti du film plutot interloqué et, quand même, assez secoué.

 

deux choses à reprocher au film

 

* il vire parfois au panégyrique. les scènes où Gore est mis en scène (pour faire documentaire) sonne faux, même s'il a été touché par des désatsres familiaux.

 

*peu de solutions concrètes sont mises en avant. il y a beaucoup de blabla généraliste.

 

Mais il faut lui reconnaitre une certaine pugnacité depuis ces dvingt dernières années pour parler du sujet. il a plus d'impact aujourd'hui que comme vice président. C'est un comble mais indique bien la balance du pouvoir quant audécisionnelsur l'environnement.

Link to comment
Share on other sites

Si j'ai un conseil à vous donner, c'est de polluer un maximum, de rouler au diesel, de ne rien recycler, d'utiliser beaucoup d'aérosols.

 

On peut encore changer l'avenir et voir un monde dévasté de notre vivant ! Soyons solidaires et motivés et d'ici vingt ans on pourra peut-être faire la chasse aux femmes sur une grande étendue de terre craquelée qui se trouvait être l'océan pacifique.

 

Hardis les gars !

Link to comment
Share on other sites

M'ouais.

Autant je trouve que l'écologie est un sujet important.... autant franchement, il faut deux minutes arrêter l'hypocrisie : le problème de l'eau concernera en premier lieu le tiers monde. Si vous croyez une seule seconde que les Etats-Unis d'Amérique n'ont rien prévu pour contrer ce problème.... il faut vraiment arrêter. Quant aux ressources énergétiques, le mystère est à chercher en Alaska, qui regorgerait de ressources, mais évidemment aucun chiffre concret vu que les USA veulent garder leur petit magot...

 

Alors pourrir l'atmosphère, manquer de ressources naturelles dans quelques dizaines d'années, à mon avis c'est loin d'être leur problème, étant donné qu'ils auraient clairement une bouée de secours, pour EUX, mais pas pour les autres évidemment.

 

Quant aux problèmes de surpeuplement, ca me rappelle les récents propos de Christian Vanneste sur les homos qui présente les gays comme un fléau pour la survie de l'humanité... alors je vais aller dans son sens et je dirai "tant mieux" tiens.... on est aujourd'hui 6 milliards sur Terre, on prévoit du 10, 15 milliards dans les dizaines d'années à venir avec à la clé plus d'eau pour survivre et plein de ces petites choses indispensables à notre survie...

 

Alors moi je le dis HAUT ET FORT : si en 2050 vous voulez avoir de l'eau RESTEZ HOMO si vous l'êtes, si vous l'êtes pas changer, et ARRETEZ DE FAIRE DES GOSSES !

 

C'était un communiqué de l'association "Reste Homo pour sauver ton eau".

Link to comment
Share on other sites

nan mais pour ce qui est des pénuries d'eau on sait déjà que ce sont les pauvres du tiers monde qui en chient et qui continueront d'en chier (par ex le lac Tchad, un des plus grand du monde quasiment asséché en à peine 40 ans)

 

La le probleme en fait c'est que plus on est nombreux plus on pollue plus le climat se rechauffe plus les glaciers fondent plus ça nique les courants plus ça provoque de catastrophes plus on a de chances d'aboutir à une nouvelle aire glacière qui va tous nous niquer

Link to comment
Share on other sites

La le probleme en fait c'est que plus on est nombreux plus on pollue plus le climat se rechauffe plus les glaciers fondent plus ça nique les courants plus ça provoque de catastrophes plus on a de chances d'aboutir à une nouvelle aire glacière qui va tous nous niquer

D'ici là on habitera tous sur Pluton !

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Le sujet est extremement serieux, vital meme. Et le film est bien documente, mais y'a quand meme un sacre probleme avec la mise en avant d'Al Gore toutes les 15 minutes, sa famille, sa carriere tout ca, sous pretexte d'aerer le documentaire du cote "Powerpoint : The Movie". Par contre, qu'elles aient un lien ou pas avec les effets immediats de notre ere industrielle, les statistiques sont effarantes. Tout comme les comparatifs photographiques des glaciers, bien qu'on ai deja vu, deja etendu tout ca.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...