Jump to content

Shotgun Stories - Jeff Nichols (2007)


Steve

Recommended Posts

 

Dans une petite ville du sud de l'Arkansas, trois frères âgés d'une vingtaine d'années n'ont plus aucun contact avec leur père depuis qu'il les a abandonnés. Il s'est remarié et a eu d'autres enfants. Quand il meurt, les conflits étouffés depuis des années éclatent entre les demi-frères, déclenchant une spirale de violence mortelle.

 

[FebioFest 2008]

 

Le film m'a bien calmé. Ça part d'un postulat bien simple, une vendetta dans l'Amérique bien profonde, mais bon sang c'est foutrement tendu tout le long, et Jeff Nichols prend bien soin de ses personnages, les rend bien réels. C'est Napoleon Dynamite filmé par Haneke ou Mallick. David Gordon Green a la prod, finalement pas étonnant de voir son nom au générique, ce film lui ressemble drôlement. S'il semble se tourner vers autre chose maintenant ("Pineapple Express"), c'est pas plus mal qu'il contribue à dénicher et supporter d'autres talents pour exprimer le même malaise profond de l'Amérique du bas, celle où il n'y a tellement pas de boulot que les mecs tuent le temps en se foutant sur la gueule pour l'honneur et respecter la loi du Talion. On se croirait en Albanie, ça fait flipper un max.

 

Trailer : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18775149&cfilm=129490.html

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

Bien déçu en ce qui me concerne.

 

Tout ce qui est décrit au-dessus s'y trouve effectivement sauf que j'ai trouvé l'ensemble lent, paresseux, à la limite de l'inintéressant : tout se déroule sans pics ni heurts et manque cruellement d'ambiance, de peur et surtout de tension.

Ca se suit, en fait, tellement peinard qu'on se fout un peu de ce qui peut ou non arriver aux persos.

 

Moins pressé de découvrir Take shelter, du coup...

Link to comment
Share on other sites

Un des plus beau film que j'ai vu ces 5 dernières années, une tragédie toute en retenue, un film à la fois simple, puissant et poignant, le poids de "Badlands" pèse très lourd sur son dos, mais ça reste hallucinant de maîtrise pour un premier film (d'autant plus hallucinant que Nichols s'est entièrement renouvelé dès son 2ème film).

 

On sent un vrai plaisir de raconter une histoire, même si elle repose finalement sur assez peu d'éléments.

Dans le même veine, Kelly Reichardt est en train aussi de bâtir une belle œuvre belle faite de "grands petits films". Vraiment impatient de voir leurs prochains films à ces deux là.

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Le film impressionnant de maîtrise. Brutal, mais sans démonstration inutile. Poignant, mais jamais larmoyant. Loin de tout cliché, fataliste et beau.

 

Entre autres choses, plus dans l'actualité, comment évoquer la problématique des armes sans tirer un seul coup de feu, si ce n'est sur un pneu, et ce, avec une efficacité peu commune.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...