Jump to content

V


Nicolas

Recommended Posts

Aquarelle a donc déjà sorti deux volumes sur les trois prévus.

D'hors et déjà on peut se refaire les deux mini-séries (dont "Final Battle" qui n'était jamais sorti) et commencer à se plonger dans la série TV avortée.

J'ai eu plaisir à revoir "Final Battle", (j'avais déjà revu la première mini-série du temps ou Warner l'avait balancé à l'arrache)... que de souvenirs !

 

Quand je pense qu'à l'époque le bébé mutant de Robin m'avait impressionné!!

La série télé elle, est carrêment bitchy 80's avec ses relans soap, ses actrices ripolinées, ses brushings arrogants. Plus bête, plus méchant, plus pédé quoi.

 

Beau travail éditorial d'Aquarelle, les coffrets au design soigné sont aussi jolis du contenu que de l'extérieur. Juste une aberration à noter concernant le premier volume... aucune image de Jane Badler sur les visuels... et ça c'est une faute grave.

 

Le meilleur générique de V :

 

GccknBnFfTk

Link to comment
Share on other sites

le seul générique dont on se souvient, en fait... mais bon, cette série reste d'anthologie -enfin, la première saison qui s'arrête si je ne m'abuse avec le retrait (simulé) des envahisseurs derrière la Lune.

Dommage pourtant, le héros a le charisme d'un manche à balai, et joue à peu près aussi bien.

Heureusement, il y a Michael Ironside en "gentil" et Jane Balder en méchante !!!!!

Link to comment
Share on other sites

J'ai un excellent souvenir du feuilleton.

 

La série, bah...moui c'est pas mal, ça commence d'ailleurs plutot bien. La suite c'est un peu mou mais traversé de quelques fulgurances. J'aimais surtout le personnage de Michael Ironside, ce qui avec le recul se comprend.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

En effet, la musique du générique déchirait sa race. J'étais un peu amoureux de Jane Badler, ce qui m'a laissé une attirance louche pour les grandes brunes dominatrices.

 

Déjà à l'époque j'avais trouvé la seconde série très mauvaise. Par contre, même la première, revue six-sept ans après, m'avait méchamment déçu par rapport au souvenir que j'en avais. J'étais peut-être devenu trop vieux et trop cynique ou bien ça avait vieilli en accéléré.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...