Jump to content

Phantom : the Submarine (Yureyong)- Byung-chun Min (1999)


Superwonderscope
 Share

Recommended Posts

 

vu sur le dvd Z2 grec (1H43, 1.85: 1 , 16/9, DD 5.1 et DTS coréen avec st anglais. c'est tout mais pour 2 € on va pas faire la fine bouche, hein)

 

Ben c'est pas mal du tout .

Le film de sousmarin est un sous genre difficile car on en a vite fait le tour (du sous marin). de l'odyssée du sous-marin Nerka en passant par Sauvez le Neptune jusqu'à Abîmes.. mais je dois avouer que Byung-chun Min a su insuffler une petite nouveauté.

le point de départ : des hommes forment l'équipage du premier sousmarin nucleaire coréen, le Phantom. Ces hommes n'ont aucune existence officielle (on ne saura jamais pourquoi ils sont là - meme si on s'en doute) et le nouvel arrivé est supposé avoir été condamné à mort (car ayant tué un officier supérieur lors d'une mission en sous marin justement).

L'un des officiers du Phantom a un problème avec la perte de la dignité de la nation coréenne et c'est le sempiternel advesaire japonais qui va en prendre pour son grade.

 

La tension est palpable, montante et les persoannges bien campés. On y retrouve une certaine sauvagerie (la scène où le cuisinier se faire ouvrir en deux au scalpel sans anesthésie est ) propre au cinéma coréen.

Des thèmes tels que la perte d'identité et d'humanité, dignité militaire et citoyenne, politique tous pourris, populisme ambiant y sont brassés soigneusement, bien que de manière assez primaire.Mélangeant scènes d'action entre sous-marins (avec des SFX parfois limite, il faut dire. Le CGI a terriblement vieilli en 6 ans!), révolte à bord, tensions diverses. La pression, une fois lancée, ne se démonte pas et ce jusqu'au final.

le discours sur le nucleaire n"'était pas nécessaire et est traité par dessus la jambe. Inutile aussi le blabla sur le père du héros du film et toute l'intrigue secondaire qui en découle. C'est fait expliquer le parti pris du héros mais cela a tendance à aloUrdir le propos déjà pas spécialement fin.

 

Toutefois, c'est un film d'action solide, bien emballé et qui ne se relache pas. Un bon moment!

 

D'après ce que j'ai pu comprendre il va sortir (ou est sorti ?) en Z2 français via la salve de trucs asiatiques by Dionnet chez Pathé. Mais je suis sûr que les spécilaistes de cinéma asiatique vont me corriger sur ce point!

Link to comment
Share on other sites

D'après ce que j'ai pu comprendre il va sortir (ou est sorti ?) en Z2 français via la salve de trucs asiatiques by Dionnet chez Pathé. Mais je suis sûr que les spécilaistes de cinéma asiatique vont me corriger sur ce point!

 

Il est sorti avec la deuxième vague de titre !

Perso j'ai le dvd Coréen que je n'ai tjs pas pris le temps de voir.

 

Je rajouterais à ta critique que le film est scénarisé par le réalisateur de Save The Green Planet et par celui de Memories Of Murder & Barking Dogs Never Bite.

 

Le réalisateur de Phantom : the Submarine a fait par la suite un Natural City de bien piètre qualité.

Link to comment
Share on other sites

Tres bon film de sous-marin, qui maintient bien la pression tout au long du film.

Un petit gout de Crimson Tide, mais Phantom...n'a rien a envier a son collegue americain. Mieux meme, il va jusqu'au bout de ses idees (cf. la fin).

Tres bon film, et tres bonne edition francaise (merci msieur Dionnet).

Link to comment
Share on other sites

Dans les remerciements (enfin ce que j'imagine etre les remerciements, mon coréen n'est pas up to date), on retrouve ALAIN DELON dans le générique de fin .

Quelqu'un sait pourquoi???

 

Je crois que c'est une marque en asie (y'a des clopes Alain Delon), et ils ont du mettre des sous dans le film. Enfin je suppose...

Link to comment
Share on other sites

Vu hier soir !

C'est plutôt pas mal, je ne suis pas dithyrambique mais le film est plutôt agréable à regarder, très jolie score de Lee Dong-jun qui avais déjà fait du très bon travail sur Save The Green Planet.

 

La scène de chirurgie est très très dure et le passage relatant l'histoire du père du personnage principal très touchante.

 

Apres il est vrai que les CGI ne sont pas au meilleur de leurs formes.

 

Un film sympathique mais décevant au niveau du scénar (avec le real de Save The Green Planet et celui de Memories of Murder je m'attendais à mieux)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...
 Share

×
×
  • Create New...