Jump to content

L'empire des sens - Nagisa Oshima - 1975


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Le chef d'oeuvre de l'érotisme donc

Enfin ça, ça reste à voir

 

Une passion qui aura pris beaucoup moins de rides que celle, tout aussi dévorante et morbide, de celle du Dernier Tango à Paris, autre classique de la fesse mouillée.

Et pour cause, ses scènes de sexe sont non simulées : encore aujourd'hui, il reste sans doute le seul film classé - de 16 ans à se pavaner sur les grandes chaînes à montrer du recrachage de sperme face caméra et du vagin gobeur d'oeufs

 

Un film diablement étouffant, et par la même occasion, pas franchement bandant : succession de coït maladifs dans une ambiance feutrée de bordel nippon, avec un couple qui finalement ne s'abandonnera même pas aux joies du bondage

Inutile dire que même Masumura (avec son Blind Beast qui, du coup, aurait pu très bien s'appeler L'empire des sens !!) ou Konuma sont allés plus loin, n'oubliant pas le lyrisme sauvage et la perversité sadienne que ce Ai no corrida semble laisser de côté.

Quant à La véritable histoire d'Abe Sada, c'est encore pire dans mes souvenirs

Link to comment
Share on other sites

  • 8 years later...

découvert hier soir en salle, restauré et tout pareil que ci dessus. En fait ne connaissant quasi rien au film avant de le voir, je m'attendais pas à une succession de séquences en intérieur, sans vraiment d'ambition. Et même si le malaise grandit bien - à défaut du reste , parce que bon, pour trouver ce film excitant dans une salle au milieu de 20 petits vieux faut avoir faim - si la folie de Abe Sada est interessante, dans son coté schizo, vraiment maladif, je m'attendais à plus qu'une suite de scène de cul ou pseudo cul. bref pas vraiment accroché, mais content de l'avoir découvert dans de telles conditions.

pour être plus honnête, j'ai été surpris de la diversité du public dans la salle, ok y'a des vieux, mais finalement, tu sens une curiosité de cinéphiles ... et de vicieux ! (par rapport au film, pas compris pourquoi elle s'énerve quand on les traite de vicieux alors que ça fait 1h30 qu'ils font que baiser )

Link to comment
Share on other sites

Franchement l'idée de revoir le film dans une salle de ciné-club, c'est ma définition du malaise

Déjà que le film seul...

 

Il y avait un projet de tirage en nouvelle copie 35 mm, et je croyais que ça avait abouti en voyant la ressortie du film, et en fait...non :

https://www.celluloid-angels.com/movie/l%E2%80%99empire-des-sens

 

(d'ailleurs y'a d'autres projets du même type sur le site et ça n'a pas l'air de marcher des masses )

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...