Jump to content

Le noël des Muppets - Brian Henson - 1993


Jeremie

Recommended Posts

the-mpuppet-christmas-carol-in-concert-t

Ben le cycle de Noël touche presque à sa fin : autant enfin parler de ce que je considère comme LE film de Noël, à côté de Home Alone et autres Nightmare before Christmas.

 

Ce n'est certainement pas la première adaptation de Scrooge, mais c'est sans aucun doute la meilleure : on a vu l'histoire de Dickens transposée de manière littérale, on l'a vu féminisée, modernisée, et même reprise par Disney. Le studio (ou plutôt la firme auquel il est rattaché) remet le couvert avec ce premier film des Muppets 90's, un tantinet moins bordélique que ses prédécesseurs soit dit en passant.

 

Et c'est quoi l'histoire de Scrooge ?

Il s'agit de celle d'un vieux ronchon solitaire retrouvant enfin la joie de vivre et le plaisir d'offrir après une nuit passée avec trois fantômes : le premier lui fera visiter le passé et tout ce qu'il aura laissé derrière lui, le second lui montrera le présent, et le dernier le futur.

Henson livre un beau film de cinéma, sans doute gonflé par les bons sentiments en fin de bobine (c'est le but recherché) mais souvent étrangement inquiétant, à la lisière même du conte Burtonnien. Y'a quand même pas mal de trucs qui me faisait flipper gosse...

 

Michael Caine, terrible, est entouré de début à la fin des Muppets les plus célèbres, dans un monde fictif où ceux-ci se confondent avec les humains sans aucun anicroches. S'ils servent d'intermède comiques, ils sont, heureusement, totalement hilarants. On ne change pas une équipe qui gagne...

 

Le tout mené par des chansons signées Paul Williams tous excellentes, bien que j'ai toujours un penchant vers la vf, l'ayant toujours regardé en vhs. Les chansons sont incrustées dans ma tête, j'y fais qu'y penser en fin d'année, c'est juste pas possible autrement

Henson Junier remettra le couvert quelques années plus tard avec L'île au trésor des Muppets, aidé cette fois par Tim Curry. Si la recette ne change pas, c'est hélas beaucoup moins réussi (bon faut dire, j'aime pas vraiment le livre de Stevenson au départ ).

 

 

Struzan

Link to comment
Share on other sites

C'était très bien ! Les Muppets c'est toujours quitte ou double mais là comme on se concentre sur Scrooge tout passe mieux.

Bon Michael je ne l'ai pas senti plus investi que ça et j'ai eu l'impression que parfois il se faisait chier.

Tiny Tim !

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...