Jump to content

Mort du CNP ODEON (message destiné avant tout aux Lyonnais)


Cyril
 Share

Recommended Posts

Je fais passer l'info car c'est assez éloquent

 

Relais d'info du message de Jean-François Buiré :

 

 

Chers amis, proches et collaborateurs,

 

« Il faut que tout se sache », disait Jean-Pierre Léaud dans La Maman et la putain. C'est pourquoi, même si cela n'y changera rien, je viens vous faire part de la triste nouvelle suivante.

 

Galeshka Moravioff, qui a racheté les CNP en 1998, vient de faire vider la cabine du CNP Odéon de son matériel de projection, qu'il a expédié dans une de ses salles marseillaises. Il a profité de la période de fermeture de l'Odéon et des congés estivaux de ses employés pour faire exécuter cette besogne, dont il n'avait prévenu personne au sein des CNP.

 

De retour à Lyon, Marc Artigau, directeur- programmateur des CNP, a ainsi découvert la coquille vide que la salle était devenue en son absence, alors même qu'il y avait programmé des films à partir de sa reprise le 19 août, et pour plusieurs semaines.

 

Aujourd'hui, ce sont trente années d'affiches de cinéma qui étaient conservées à l'Odéon que des représentants de la Cinémathèque du Luxembourg sont venus emporter, sous la houlette de Moravioff.

 

Dans les jours qui viennent, ce seront les fauteuils qu'il fera sans doute enlever, toujours à destination de ses salles marseillaises. Tout ce qui peut avoir quelque valeur est systématiquement récupéré, et jamais au profit des deux autres sites des CNP.

 

A des employés des CNP venus constater le pillage, Moravioff a dit qu'il faisait ce qu'il voulait, ajoutant qu'il conserverait le site de Bellecour « comme une poire pour sa soif », ce qui n'est pas de bon augure pour celui des Terreaux.

 

Cordialement,

Jean-François Buiré

Link to comment
Share on other sites

Le Progres.fr:

 

Mauvais coup pour le cinéma CNP Odéon, rue Grôlée à Lyon, qui devait rouvrir le 19 août. Vendredi, le directeur a constaté la disparition du projecteur 35 mm, des bobines, ainsi que diverses dégradations. Il a déposé plainte au commissariat du 2e arrondissement.

 

Soit ils ont rien compris, soit ils n'ont eu connaissance que du tout premier épisode de l'histoire

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Recificatif : ça s'est passé en fait dans les locaux du cinéma

Projos+petits fours+discours énervés (Planchon en a pris plein la gueule ).

 

Triste nouvelle pour le cinéma à Lyon car les autres cinoches art& essai sont bien partis pour suivre la même voie

Triste nouvelle aussi pour le quartier qui devient encore plus vide que vide.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 10 months later...
C'était il y a un an: la fermeture du CNP Odéon sonnait le glas du plus vieux cinéma de Lyon encore en exploitation commerciale...et ce n'est sans doute pas terminé si l'on en croit l´association "Enjeux sur images"...Les deux derniers CNP meurent à petit feu !

 

Terreaux et Bellecour, depuis plusieurs semaines, n'auraient mis à l'affiche aucun nouveau film. Les films porteurs ne sont plus programmés au CNP ou très tard quand plus aucun cinéma n'en veut. Les distributeurs ne sont plus...

 

payés depuis le début de l'année ! La plupart refusent donc de diffuser des films aux CNP.

 

Le ménage n'est plus assuré depuis plusieurs semaines. Conséquence de cette gestion: une baisse importante des entrées, selon l'association "Enjeux sur images"...qui invite les Lyonnais le 4 septembre prochain, à une commémoration de la fermeture de l'Odéon.

 

Le rendez-vous est fixé ce samedi-là à 11 heures devant l'Odéon pour un apéro convivial et militant et à 20 heures au cinéma Opéra pour la projection du film de Alain Guiraudie "Le roi de l'évasion", en présence du réalisateur.

 

 

http://www.lyonpremiere.info/site/index.php?option=com_content&view=article&id=5529%3Ales-cinemas-qart-et-essaiq-bien-mal-en-point-a-lyon&catid=49%3Asociete&Itemid=93

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...