Jump to content

Le syndrome du Titanic - Nicolas Hulot, Jean-Albert Lièvre


MartinG
 Share

Recommended Posts

 

" Ce film est davantage un appel à la raison et un acte politique qu'un documentaire sur la crise écologique. D'ailleurs, la "belle nature sauvage" est la grande absente..." (Nicolas Hulot)

 

P5c7gCp8siA

 

Je ne sais rien de ce film, j'aime pas spécialement Nicolas Hulot, je suis un peu écolo mais pas plus que ça, j'ai détesté "le cauchemar de Darwin", mais je trouve que ce Trailer est une oeuvre à part entière. Je l'ai vu 2 fois sur grand écran, et je l'ai trouvé d'une efficacité hallucinante, tant sur la forme que sur le fond. Les images sont d'un esthétisme à couper le souffle, et du coup le propos passe super bien.

 

Bref, j'irai le voir, tout en sachant que ça sera sans doute pas la même expérience, mais prise en tant que clip, cette BA m'a bien retourné!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

c'est plutot impressionnant. je commencais à m'ennuyer sur les 20 premières minutes mais finalement, ca "tient en haleine" jusqu'au bout, si on peut dire ca comme ca. Enormément d'images belles, musique au petit soin, narration plus ou moins omniprésente mais pas saoulante.

La première surprise c'est de ne pas voir un film complètement écolo finalement mais très urbain, pas de lapin qui court dans la prairie et fusillé par des vilains chasseurs, pas d'ours blanc qui se noie au bord d'une banquise qui fond.

presque tout se passe du point de vue de l'homme, de la civilisation humaine. Ca donne un coté social et donc indirectement politique. Pour résumer en une phrase : c'est koyannisquatsi version parlé. ce serait presque un reproche tant le film de reggio frôle la perfection !

Je trouve qu'il y a une intelligence dans le film à ne pas nous rabacher ce qu'on sait plus ou moins dejà, enfin du moins pas de la même manière.

La deuxième surprise, c'est que contrairement à certains films "ecolos" qui au final nous disent : "ptain faut faire quelque chose quoi, ca peut plus durer", ce film gagne un point puisqu'il(s) propose(nt) clairement une solution,

le film propose clairement de tout miser sur l'energie solaire (l'investissement, la recherche, le developpement…) puisque ca semble être la seule solution miracle pour inverser la machine gaspillage-ridicule

 

Autre surprise, d'abord négative c'est l'amalgame de cliché, des séquences sur les jeux videos ou des aficionados, qui sortent un peu comme ca de nulle part et font décrocher. Mais en fait c'est une argumentation posée en plusieurs points qui amène à une réflexion plutôt aboutie. Peut être pas aboutie dans le sens géniale mais aboutie dans le sens qu'il y a un vrai parti pris. De plusieurs séquences / arguments mène à une conclusion (ca fait un peu scolaire ok ) on peut ne pas être d'accord avec mais hormis être de mauvaise foi pure et dure, on ne peut pas l'envoyer chier.

 

là, je l'ai vu y'a plus d'une semaine, après le LUFF et ses 25 litres de bières, il me semblait avoir plus à dire sur le film… je serai presque tenté de le revoir…

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...