Jump to content

Yellow Sea - Hong-jin na (2011)


Cyril
 Share

Recommended Posts

  • 6 months later...

Le film sort sous le nom de the murderer en France.

 

Vu hier au reflet médicis, dans le cadre de la reprise des films montrés à la semaine de la critique. C'est coréen, très solide. Le film dure 2h20 mais on s'ennuie pas une seconde. Y a une montée en tension qui est bien gérée, et quand ça pète, ça fait pas semblant.

 

L'expression "une histoire pleine de bruit et de fureur, racontée par un fou, et qui ne veut rien dire" m'a rarement paru plus appropriée pour décrire un film. C'est bien nihiliste, quoi, et bien bourrin.

 

Le truc qui m'empêche d'être complètement satisfait, c'est la shaky-cam. J'en peux plus. On dirait une solution de facilité, alors que le film n'a pas besoin de ça. Un autre reproche : il y a deux personnages dans le film qui sont ultra-immortels, façon Dupontel dans la Proie. C'est un peu abusé.

 

Dans l'ensemble, je dirais donc que le film est ce qui est déjà pas mal.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
il y a deux personnages dans le film qui sont ultra-immortels, façon Dupontel dans la Proie. C'est un peu abusé.

 

Tout pareil, ça gâche la surprise à plusieurs scènes qui ne sont même pas intéressantes du coup.

 

Jusqu'à la mission qu'on donne au personnage principal, le film est très très prenant, mise en scène impeccable, quand il est tout seul à Séoul et qu'il y a peu de répliques même des choses anodins nous font effet tellement on est avec le personnage face à un objectif assez difficile. J'ai adoré, trouvé ça excellent, cette partie c'est

 

Puis je ne sais pas pourquoi, mais le film m'a intéressé un poil moins. Alors que bon, ça défonce de partout, il y a le gars avec sa hache qui fait un malheur et des courses-poursuites à n'en pas finir. Un peu de blabla, ça saigne à moooooort, un peu de blabla, ça court très vite, un peu de blabla, VAVAVOUM BOUM! La dose d'action est terrible et on est saturé pour un moment. Et vraiment gros gros bonheur, toute une bande contre un mec, de la lame qui fait jaillir du sang à volonté, des bagnoles qui s'éclatent. Et pour montrer que c'est pas des mauviettes qui ont fait le film, on filme bien de près et en gros que ce sont des vraies bagnoles qui s'éclatent pour de bon! Moi content. Gros défaut pour la shaky cam, ça sert vraiment à rien vu qu'il y a assez de dynamisme et ça rend l'action illisible.

C'est superbe visuellement et le ton employé rend le tout bien méchant.

 

Et si j'ai bien compris, le message du film c'est que

 

les femmes foutent la merde ?

 

Link to comment
Share on other sites

Bien, sans plus.

Préféré son premier film, "The Chaser", moins écris, plus ramassé.

"The Murderer" est clairement embarrassé par un trop plein d'écriture et un dernier acte aussi explicatif qu'inutile. Reste de supers idées (le contexte social du film) et des scènes hyper réussies (l'arrivée à Séoul, la filature) pour un film qui s'essouffle à vouloir boucler les boucles.

Dommage, moi j'aime bien les questions, mais les réponses m'emmerdent souvent...

 

J'ai trouvé que la dernière partie faisait presque perdre toute l'originalité au film

qui devient une sorte de revenge movie dans sa dernière demi heure, avec ses mafieux et ses tueurs psychopathes Park Chan-Wookesques... J'aime bien ça chez Park, mais là, franchement, j'avais envie de voir autre chose

, j'aurais adoré que ça se termine à la fin de la partie 3.

 

L'image de fin aussi est aussi ridicule qu'inutile... L'explication du

pourquoi le chef mafieux voulait finalement faire tuer le Prof'... Qu'est-ce qu'on s'en carre de ses motivations

. Bref, j'ai eu le sentiment de m'être fait refourgué un peu deux films en un. Le "film social de genre" devient très vite un action-flick à l'américaine avec ses zones d'ombres qu'il ne faut surtout pas laisser dans l'ombre.

Le film est produit par la Fox-Corée, et on sent quan d même que le scénar a été écris pour répondre aux éxigeances d'un gros studio.

Dommage.

Pas mauvais mais un peu décevant.

Link to comment
Share on other sites

Dans ce genre-là, je le préfère à J'ai rencontré le diable.

C'est vrai que la seconde partie fait un peu > Deux gars contre plein plein d'autres mecs, il y en a un qui court et crée des carambolages, l'autre préfère le combat en groupe à la hache. Mais comme ils trouvent qu'il n'y a peu assez de voitures détruites et pas assez de sang par terre, ils le refont plusieurs fois pour faire exploser encore plus de voitures et faire jaillir encore plus de sang!

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

Bah moi j'ai beaucoup aimé. C'est assez confus et maladroit par moments (trop de persos sans doute, à un moment on se perd un peu dans les actions et motivations de chacun), mais beaucoup de choses intéressantes à la fois en action (la course-poursuite sur le port ) ou en instants dramatiques. Ca m'a aussi foutu un bon cafard, mais ça prouve que ça a bien fonctionné sur moi. Bref, très très bien, j'avais déjà beaucoup aimé The Chaser, qui reste au-dessus de ce Murderer, mais ce dernier n'a pas à rougir.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...