Jump to content

Vampire - Shunji Iwai (2011)


Tomfincher
 Share

Recommended Posts

Not all of those amongst us who crave blood are vampires, and not all vampires crave blood. For those of you expecting anything remotely resembling Twilight, Nosferatu, or Bela Lugosi, Vampire may not be your cup of the red elixir of life. . . . Simply put, Vampire gives new meaning to the word "vampire."

Simon seems like a fairly normal, average young man who’s devoted to his teaching job and ailing mother. Underneath the surface, however, things are not what they seem. Simon hunts through online chat rooms and message boards, searching for the perfect girl: beautiful, shy, and suicidal. Simon has a particular condition: he is compelled to drink blood.

Acclaimed Japanese director Iwai Shunji demonstrates that he is a master of cinematic storytelling in any language. Breathtaking, lyrical camera movement and unconventional framing capture beautifully macabre images while the evocative music and sound design complete the sensory tour de force. The terrific ensemble cast stretches out of its comfort zone and syncs up perfectly with Iwai’s dark vision, which explores the essence of existence and what drives some to end it.

 

Le nouveau film de Shunji Iwai (et premier film du réal aux Etats-Unis), l'excellent réalisateur des excellents Love Letter et Swallowtail Butterfly (entre autres).

Le titre est bateau, le sujet aussi finalement. Mais les premières images sont intrigantes et de toutes façon, je n'attends rien de mauvais de la part d'Iwai.

Le film qu'il me tarde le plus de voir en 2011 avec le nouveau Mallick.

 

Link to comment
Share on other sites

bizarrement et malgré toute la passion que j'ai pour les films d'Iwai (deux de ses films squattant mon top 2 des meilleurs films jap de tous les temps), je n'attend rien, voire meme de la déception, de ce vampire.

Déjà, parce que le sujet ne me passionne pas des masses. Mais surtout parce que venant d'Iwai, et meme si il est possible qu'il transcende le script, ca fait récupération d'effet de mode pour ce qu'il admet etre sa nouvelle carriere (son nouveau site occulte toute sa période japonaise !!). Et puis, très franchement, je pensais sincèrement qu'Iwai allait définitivement arreter avec le décès de Shinoda en 2004 tant ce dernier était une part importante du visuel Iwai.

Le seul bon point c'est la présence de Aoi Yu. Elle est chouquette et excellente actrice.

 

Je n'ai donc aucune confiance dans ce projet, mais je meurs d'envie de le voir.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
 Share

×
×
  • Create New...