Jump to content

I'm Still Here - Casey Affleck - 2010


Yatta-Man
 Share

Recommended Posts

 

Le fameux "mockumentary" de Casey Affleck suivant la décision de Johaquin Phoenix, nouvelle star du cinéma U.S. de tout arrêter pour se consacrer à une nouvelle carrière de rappeur.

 

Je viens de le voir, et j'avoue que je ne sais pas trop quoi en penser. D'un côté, on a un film assez vain, qui essaie de nous faire croire à un truc 100% réel, alors que le projet de Johaquin Phoenix apparaissait clairement farfelu depuis le début, surtout via les diverses apparitions mouvementées de l'acteur qui laissaient peu de doute quant au canular. Le film replace donc la démarche de Phoenix dans un contexte où il essaie vraiment de devenir chanteur, démarcher des producteurs, etc... et brode une histoire, dont on sait d'avance qu'elle est vouée à l'échec. Ce qui est le côté le moins intéressant du film, car on devine l'issue de l'histoire, et les principales frasques de Phoenix quant à sa psuedo-carrière de rappeur ont été largement relayées dans les média, donc un peu de redite. Il est toutefois intéressant de revoir ces passages dans le contexte d'une histoire, car ils prennent une dimension différente à certains moment, comme par exemple l'interview chez David Letterman, qui a été faite après un rendez-vous chez P.Diddy, - qui avait été annoncé comme producteur de son album, pour l'histoire - et où il lui a clairement fait comprendre qu'il fait de la merde, et l'attitude comique de l'interview devient l'inverse, on a pitié du mec (même si la pitié qu'on peut avoir pour mec qui fait un caprice de star est assez relative). Le film n'est donc pas à vocation comique, et s'efforce bien à montrer jusqu'où l'acteur touche le fond, c'est plutôt pas mal à suivre, mais assez classique et prévisible finalement.

 

Mais d'un autre côté, le film recèle de moments véritablement intéressants, et tout particulièrement les scènes avec Johaquin Phoenix et son entourage proche, notamment ses deux potes qui le suivent partout, où la relation se dégrade de plus en plus. Les scènes d'engueulade sont plus intéressantes que le côté "suivi de la nouvelle carrière" car c'est quelque chose que l'on découvre véritablement et qui s'insert bien dans l'histoire, et arrivent presque à nous faire croire à la réalité de ce qui est filmé, notamment la scène où le meilleur pote de Phoenix se venge de se faire traiter comme une merde par ce dernier en lui chiant sur la tête pendant qu'il dort, scène qui fait virer le film au glauque pendant un court instant, assez stupéfiant. La fin aussi est très belle, rien de foncièrement original, mais de beaux plans, et une belle mise en scène, qui a bien fonctionné sur moi. Ce qui fait aussi la force du film, c'est de penser que Johaquin Phoenix a, entre guillemets, mis sa carrière d'acteur bankable entre parenthèse, pour se consacrer à ce projet assez intimiste et probablement casse gueule pour lui, en tournant ce film "comme en vrai", avec des scènes qui ne sont pas à sa gloire ancrées dans la réalité (les apparitions publiques où il se ridiculise à rapper et à se bastonner, etc...), pour un petit film intimiste qui n' probablement pas été distribué en masse (et surtout probablement rated R). Après on me dira certainement que pour un acteur hollywoodien, c'est pas un très gros risque, mais moi je trouve ça assez couillu, et ça donne un certain charme au film.

 

Bref, j'avoue que je ne sais pas si j'ai plus aimé que l'inverse, mais une chose est sûre, c'est un objet curieux. A voir pour le projet qu'il représente.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
  • 2 weeks later...

En même temps, ça intéresse pas grand monde, soyons francs ! Tu sors ça en province, tu fais 3 entrées dans la journée, youhou !

 

Être exploitant, c'est pas non plus du bénévolat pour l'amour de l'art (et encore le film a l'air qd même tout sauf génial)....

Link to comment
Share on other sites

bah perso moi ça m’intéresse je trouve que le film soulève des questions intéressantes sur la société de spectacle.

La manière semble également très pertinente, à cheval entre le doc / la télé réalité / le film d'auteur.

 

je suis curieux de voir la chose

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...