Jump to content

Cinq Venins Mortels - Chang Cheh 1978


Lord Ruthven
 Share

Recommended Posts

 

Une référence de Tarantino et du Wu Tang, disent les marketeux.

 

Pooooooo la douche froide !

 

L'histoire en vaut bien une autre -une chasse au trésor que de disputent divers combattants-, par contre avec un concept pareil, je m'attendais pas à tomber sur un cluedo live. Le film se targue quand même de mettre en scène 5 combattants ayant un style bien à eux. Je m'attendais donc à voir diverses démonstratiosn de force entre iceux, voire des combats avec tout ce petit monde en mode coopératifs, en fait non, le film consiste en une bonne partie à tenter de trouver qui est qui (les 5 combattants ne connaissant pas leurs visages respectifs), ainsi qu'en a trouver qui a tué tel maître de telle école. Encore une fois, ce concept n'est pas spécialement mauvais, mais il faut quand même attendre les dix dernières minutes pour avoir un peu de baston digne de ce nom. Pour le coup, l'amateur de chorégraphie martiale se régalera, mais trouvera le temps long durant l'1h20 qui précède.

 

Quelques bons moments néanmoins, le côté NCIS - Chine médiévale n'étant pas particulièrement déplaisant, notamment lorsqu'il dépeint quelques tortures pittoresques.

Link to comment
Share on other sites

Ca doit être le premier Chang Cheh que j'ai vu.

Et pareil que toi : grosse déception du fait de me retrouver face à un film de kung fu qui, ma foi, en valait bien un autre. Je n'ai pas trouvé ici ce qui pouvait réellement faire la différence avec une pléthore d'autres titres, tant le résultat m'a semblé être impersonnel et peu créatif - sans pour autant être mauvais. Juste standard.... Un peu triste quand tu revois des titres comme "La Rage du tigre" ou "Le bras de la vengeance", réalisés quelques années auparavant.

Link to comment
Share on other sites

Oui c'était le premier film de Chang Cheh avec la bande des Venoms, et très surestimé par beaucoup, mais ils ont fait ensuite plein d'autres films bien plus réussis, notamment celui où ils sont handicapés, et pas mal d'autres assez surréalistes où les arts martiaux étaient néanmoins bien présents...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...