Jump to content

Abel Ferrara : Not guilty - Rafi Pitts - 2003


DPG
 Share

Recommended Posts

Vu ce soir enfin le docu, dispo désormais à l'unité mais aussi ça vaut plus le coup en bonus de "Bad lieutenant" chez Wild side.

80 mn d'un trip new yorkais avec Abel Ferrara donc. Pas de réelle construction, ceci n'est pas non plus un making of, ne vous attendez pas à voir Ferrara vous expliquer ceci ou cela sur ses films, il se contentera de qques anecdotes.

On a quoi au final ? Un voyage avec un fou génial, veritable moulin à paroles, entre une répet', un tour dans une boutique, une ballade en taxi, un passage pr boire un café, etc... Un peu tout et n'importe quoi, on se laisse porter qu'il parle de Godard ou d'un type qu'il a croisé il y a 20 ans, qu'il envoie chier le premier venu dans la rue ou se montre d'une exigence absolue sur un plateau de tournage. On rentre un peu dans sa tête en qque sorte, et c'est un sacré bordel.

A un moment, Ferrara se retourne vers le cameraman, et lui sort un truc du genre : "Et là, vous vous demandez quand est-ce qu'on fait des films ? qu'on les ecrit ? On écrit rien nous, on paie des gens pr le faire. Notre taf, c'est de sortir tous les soirs et faire des experiences !" Ce docu nous montre un peu ce qui remplit un tel imaginaire. Ni ultime, ni didactique, on adherera ou on rejettera, mais si on est sensible à la poésie nocturne du doux dingue new-yorkais, je pense qu'il y a de quoi trouver son bonheur ici. Moi, ça m'a plu.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Pour avoir rencontrer qqn qui a côtoyé Ferrarra quelques jours, le bonhomme n'a rien d'un doux dingue, comme tu dis. Dingue, oui - totalement même, mais doux certainement pas !

 

Ceci dit, j'hésitais jusqu'à maintenant à investir dans le DVD de BAD LIEUTENANT (budget DVD limité oblige), mais avec la description de cet extra tu m'as convaincu, il est en haut de ma wish list ! Pour une fois qu'il y en a qui foutent des bonus intéressants, on va pas se priver.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Vu il y a quelques jours et pourtant j'avais acheté le coffret collector de Bad Lieutenant à sa sortie. A noter que le "documentaire" seul est disponible chez MK2 en DVD.

 

J'ai beaucoup aimé pour ma part. Comme l'a déjà dit DPG, on y apprend très peu d'anecdotes sur le cinéaste mais on le suit dans plusieurs activités et franchement c'est incroyable. Abel Ferrara n'est jamais facile à suivre mais souvent drôle et parfois très vulgaire. Il montre par contre qu'il est un réalisateur très capable et consciencieux lors de la réalisation d'un clip.

 

Le "documentaire" est une sorte de balade nocturne, on l'on suivrait les péripéties de différents protagonistes à New York. L'ambiance est vraiement particulière et par moments on dirait presque un film de Jim Jarmusch.

 

Une scène qui m'a vraiement fait rire et celle ou le propriétaire d'un magasin de guitares explique qu'il a foutu Ferrara à la porte la première fois qu'il est venu dans son magasin lorsqu'il ne savait pas encore qui il était

 

Les réactions de Ferrara sont totalement imprévisibles. Lorsque il perd son chauffeur et qu'une belle jeune femme lui propose de l'aide, il l'envoie pratiquement sur les roses devant tous les passants, totalement stupéfaits d'une telle réaction

 

Le film m'aura en tout cas fais aimer le cinéaste encore davantage et je le recommande à tous, fan du Monsieur ou pas.

 

Une dernière chose encore. Franchement l'allure de Abel Ferrara est terrible, on dirait presque un clodo avec ses cheveux gras, ses dents pourries et sa casquette rose des Yankee

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...