Jump to content

Desperate living - John Waters - 1977


Basculo Cui Cui

Recommended Posts

Grand fan de Waters depuis très longtemps, je crois que c'est son film que j'ai le plus vu.

Une excellente parodie de conte de fée dans le no man's land de Mortville (ville où peuvent s'expatrier tous les délinquants sans risque de poursuite par la police).

L'un de ses plus hards aussi.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Le seul Waters période poubelle que j'ai vu...c'était une Carte Blanche à Etienne Daho je crois (bon... ) sur Cine Classics.

 

Après un début qui m'a plié de rire, le malaise s'installe durablement à la vision de cette ville dépotoir qui pue la pisse et le foutre à chaque cabanons, gonflée de clodos, malades mentaux et autres psychopathes de tous poils. C'est hallucinant, on nage vraiment dans le crasse, les personnages s'en prennent plein la gueule (quitte à en sacrifier certains) et on en ressort le sourire et et la gerbe aux lèvres

Une femme habillée en vagin qui écrase l'oeil d'une catcheuse, une maigre et une grosse mama qui font l'amour dans un lit prêt à craquer, un visage plongé dans de la paté pour chien, une bite molle decoupée en gros plan, des nudistes, un repas cannibale, des gardes strip-teaseurs, des vêtements à l'envers...

 

Vite une douche !!!

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...